Votre serviteur, égaré au milieu de la foule de bécanes participant à La Ronde.

La Ronde, on l’a faite, et on était pas les seuls…

La Ronde, c’est une virée organisée par DgéDgé à travers 14 Villages Patrimoine des Flandres françaises, une balade caritative, dont les bénéfices sont reversés à l’association Bienvenue Tongasoa, qui vient en aide aux écoliers de Madagascar.

Est-ce la personnalité de son instigateur ou bien le caractère charitable de cet événement qui explique son succès ?

Sans doute un peu des deux, mais toujours est-il que le nombre de participants avait de quoi impressionner : environ 1 000 personnes inscrites, pour quelques 650 machines, et, de la sportive italienne à la GT japonaise, en passant par le trike canadien, on trouvait vraiment de tout sur la ligne de départ.

De tout, certes, mais dans des proportions très variables, et le moins que l’on puisse dire, c’est que les customs « homemade » à l’ancienne n’étaient vraiment pas nombreux…

A vrai dire, et autant que j’ai pu voir, nous étions… 2, moi et mon frangin Thomas, respectivement avec ma W650 « de sale gosse », et lui sa Zephyr Heritage « rat-racer » ; inutile de vous dire que l’on s’est quelque peu fait remarquer !

Du coup, poussés par leur curiosité, plusieurs n’ont pas hésité à nous aborder, et il était amusant de constater que nous en connaissions déjà virtuellement certains, croisés ça et là sur le web, tandis que d’autres avaient déjà entendu parler de « Un pneu dans la tombe ».

Vous savez ce qu’on dit à propos du monde…

Bref, autant d’échanges sympathiques qui nous ont chacun permis d’oublier quelques instants une météo un peu rude, un glacial vent du Nord ayant balayé notre route tout au long de notre parcours, et quelques gouttes de pluie venant régulièrement nous humidifier.

Nous avons eu si froid, que deux Irish Coffee n’ont pas suffit à nous réchauffer tout à fait au moment du déjeuner !

Enfin, pas de quoi nous faire regretter cette journée bien évidemment, d’autant qu’on a eu l’agréable surprise de découvrir, depuis, que d’autres participants nous avaient photographiés au cours de notre virée, nous offrant ainsi des clichés d’un genre qu’il est difficile de produire soi-même.

Si celle ci-dessus a été prise par Marie-Pierre Daumont, globe-trotter et photographe professionnelle, celles qui suivent sont l’œuvre d’un amateur, Pascal, qui fréquente comme moi le forum W650 France, et connaissait donc déjà un peu ma prépa dont il a apparemment suivi l’évolution au fil de l’eau.

Et ces dernières sont particulièrement intéressantes, car elles apportent un début de réponse à cette fameuse question que vous êtes quelques-uns à m’avoir posée : « Mais pourquoi un si grand guidon !? ».

A y regarder de près, vous constaterez qu’on peut entre autres facilement y harnacher son repas, à condition que celui-ci se résume à un simple club sandwich par exemple.

Voilà qui devrait faire plus d’un envieux… Non ?

Cliquez ici si vous ne voyez pas apparaître le diaporama intégré.

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

574 articles publiés par cet auteur

2 commentaires

Ajouter un commentaire
  1. A propos de Le Robuste...

    Il y a de belles photos dis donc !
    Tu m’as presque convaincu pour le grand guidon…
    Non, j’déconne !
    :)

Un avis, une question, une réaction ?