Le chopper Triumph T100R de Dédé... Un sacré piège !

Le chopper Triumph T100R de Dédé… Un sacré piège !

Ici c’est pas “La tire à Dédé”, mais la brèle à Dédé… Une Triumph T100R de 1972 sur laquelle j’en ferais bien des virées. Même si customisée comme elle est, rigide à l’arrière et sans frein à l’avant, ça ne serait sans doute pas sans danger. “Un pneu dans la tombe”, ou pas ?

“Quand on enroule du câble là-dessus, mieux vaut être attentif et bien anticiper !”

Tu m’étonnes… Sur un châssis hardtail de chez The Factory Metal Works, débarrassé de tout le superflu, il a adapté, non sans mal, une fourche de BMA (bicyclette à moteur auxiliaire) de 1910 ; et autour d’un moyeu de type spool hub à l’avant, il a rayonné une jante de 23 pouces chipée à un grass track de compète et chaussée d’un pneu cross. On imagine le comportement irréprochable de l’engin !

Niveau électricité aussi notre camarade a refusé les compromis. Débarrassée de sa batterie, cette trapanelle tourne sur son alternateur et démarre au 1er coup de kick, grâce à un condensateur Sparx et un régulateur au tympanium. L’allumage électronique a aussi été viré, pour en revenir aux bons vieux rupteurs.

“Et ça marche ! Pas besoin de se branler avec une magnéto Morris à 1 000,00 EUR, moi ça m’en a couté 80. C’est mon pote Roland qui a géré tout ça, un bon, un ancien !”

Le gros de ce faisceau rétro et ultra simplifié tient dans une boite à outils de Terrot. Le réservoir récemment installé est un Wassel d’époque, et le bac à huile prélevé sur une AJS a été retaillé pour rentrer au chausse-pied. Dédé a pu compter sur l’aide de son camarade Denis pour les soudures.

“Il y a aussi un tendeur de chaîne homemade, une selle en vinyle en guise de clin d’œil aux Rolling Stones, un phare de tracteur et un feu de vélo, une plaque piquée à une Ford 32…”

7 mois de boulot auront été nécessaires pour accoucher de ce chop radical, somme toute une gestation normale j’imagine quand on s’efforce de pondre une bécane aussi barrée. Et ce n’est pas fini ! Le moteur de 500 cm3 qui fuit un peu (forcément) est resté stock jusqu’à présent, mais il est question de le restaurer apparemment, et d’y greffer… Un embrayage à sec. Dis-moi Dédé, dans ton asso Le Vieux Piston Aigues-Mortais, ils roulent tous sur des pièges dans le genre ou bien tu te fais méchamment remarquer ?

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

594 articles publiés par cet auteur

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Un avis, une question, une réaction ?