Testés pour vous : les gants moto Rimfire de chez Icon 1000...

Testés pour vous : les gants moto Rimfire de chez Icon 1000…

Je ne sais pas vous, mais personnellement je fais partie de ces gens qui ne sortent jamais que très exceptionnellement à moto les mains à l’air. Le traumatisme d’avoir eu la droite méchamment ouverte il y a 20 ans après une gamelle en 2 roues ? Peut-être… N’empêche que jusqu’ici je me contentais d’articles en cuir sans protections supplémentaires, alors ici c’est un peu ma 1ère paire de gants sérieux. Il faut dire que les modèles les plus performants ne donnent pas toujours très envie d’être portés, avec leur look adapté aux avions de chasse en plastique qu’on redoute pour leur coté “permiphage”. Heureusement Icon est arrivé avec sa belle collection exclusive One Thousand, une gamme de vêtements et accessoires associant parfaitement style vintage de bon goût et sécurité moderne qui rassure.

Dans le lot, on trouve donc les Rimfire qui se déclinent en 3 coloris : en noir bien sûr, classique, mais aussi dans des tons beige et gris plus originaux. 100 % cuir, avec un design très étudié, c’est un produit qui flatte indéniablement l’œil. La paume est comme cloutée, le revers en partie perforé, on trouve un logo en relief et un lettrage repoussé qui fait référence à la ville de Portland, même si ces gants sont sans surprise made in China. Seule entorse au look : une étiquette sur le dessus qui signale la présence de protections de type D3O. Mais si, vous savez, ces inserts en mousse souple qui ont la particularité de durcir instantanément en cas de choc tout en absorbant l’impact. C’est donc incontestablement un avantage, bien sûr, en matière de confort et de sécurité, par contre le marquage orange, lui, même s’il est en grande partie caché est clairement inutile.

Au rayon des petites imperfections, pour un maniaque comme moi en tout cas, on peut aussi noter que l’alignement des rivets sur la paume n’est pas parfait (je crois que Didier Super a une théorie à ce sujet…). Bien sûr, leur résistance à l’abrasion est un plus en matière de protection, mais leur emplacement par contre représente sans doute un risque pour la peinture de nos bidons. Gaffe où on pose les mains ! Du coup, quitte à soustraire une touche d’originalité pourtant bienvenue sur le plan esthétique, je me demande s’ils n’auraient pas du recouvrir cette partie d’une pièce de cuir supplémentaire…

A l’usage, on apprécie l’aspect incurvé des doigts préformés, qui compense bien une liberté de mouvement forcément un peu contrariée par l’épaisseur de la peau… Pas de doute, ce sont bien des gants moto ! D’ailleurs, bien que vendus comme une référence mi-saison voir été, ils ne résistent pas si mal que ça au “grand froid”. Avec une paire de sous-gants en “soie synthétique” en complément (le genre d’accessoire qui ne me quitte que 6 mois par an !), ça le fait, même quand la température passe sous les 10 °C. Attention, je ne prétends pas que c’est le modèle idéal pour partir sur une hivernale, mais disons que si vous n’êtes pas trop chochottes vous pouvez rouler avec toute l’année.

Dans tous les cas, vous profiterez d’une coupe courte bien ajustée, très agréable à porter, avec un élastique au poignet qui serre juste ce qu’il faut. A tel point que le réglage par velcro semble superflu, d’autant plus que comme tous les gants que j’ai possédés jusqu’ici, il a tendance à user prématurément la délicate doublure en satin de ma veste en cuir. Les fabricants s’endenteront-ils un jour à ce sujet pour convenir d’une solution ? Yo no se… Mais ce n’est en tout cas pas un défaut spécifique à ce modèle.

Quelle conclusion tirer de tout cela ?

Icon avec sa gamme One Thousand s’est fixé l’objectif de proposer des vêtements et des accessoires intemporels, élégants et racés en même temps, raisonnablement vintage. Maintenant en possession de ces gants je peux vous dire que le contrat est bien rempli. Beau produit !

Au delà de l’aspect qualitatif, l’épaisseur du cuir associée aux protections dernier cri, même si elle implique une relative raideur, confère un vrai sentiment de sécurité. Proposés à +/- 85,00 EUR, les Rimfire sont assurément un must-have pour qui souhaite être bien équipé sans pour autant renoncer à son style. Good job “icône mille” !

Edit du 29 janvier 2015 :
A voir, d’autres images de ce produit issues d’un shooting perso, dans cet article récapitulatif paru ultérieurement.

P.S. : Produit aimablement fourni par Kustom Workshop.

Kustom Workshop - Vêtements et accessoires issus de la culture custom et hot rod.

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

599 articles publiés par cet auteur

4 commentaires

Ajouter un commentaire
  1. A propos de Bertrand...

    Bonjour,
    Je me demandais si ces gants répondent aux normes européennes ?
    Avec une étiquette CE pour pouvoir présenter au permis…

  2. A propos de Susokary...

    Je pense qu’ils pourraient l’être, Bertrand, mais ils n’ont pas du être présentés aux tests d’homologation.
    Et du coup, pas de logo CE, non.

Un avis, une question, une réaction ?