Honda CB 750 KZ custom : la 10ème des FrenchMonkeys...

Honda CB 750 KZ custom : la 10ème des FrenchMonkeys…

Les FrenchMonkeys en sont maintenant à leur 10ème transformation, et cette Honda CB 750 KZ custom est leur dernière réalisation. Aux petits oignons !

Ce qu’il y a de bien avec les FrenchMonkeys, c’est qu’on les a vus grandir et progresser à chacune de leurs créations, peaufinant toujours plus les détails. Plus de 2 ans se sont écoulés depuis mon dernier article à leur sujet, alors qu’ils venaient de sortir une jolie Yamaha XS 400, et aujourd’hui ils nous reviennent avec une Honda CB 750 KZ custom particulièrement soignée. Florian et son père n’ont pas manqué de travail

“C’est un modèle 83 que le client nous a apporté, roulant, mais dans un état à la limite de l’épave !”

Il a donc fallu tout restaurer, revoir tous les états de surface. Grenaillage et phosphatage pour le cadre, avant le passage par la case époxy, le moteur lui a subi un aérogommage, avant de recevoir une peinture haute température sur les cylindres et un revêtement résiné sur les carters. Remettre là-dessus la visserie d’origine aurait relevé du sacrilège, aussi nos camarades ont investi dans de la BTR inox qui facilitera également le démontage lors des révisions.

“L’objectif de cette attention portée à la finition c’est aussi de faire illusion, de donner l’impression que cette moto sort tout juste de chez Honda.”

Et qui n’aimerait pas trouver en concession une Honda CB 750 KZ custom comme celle-là ? On l’imagine d’autant plus qu’ici les modifs sont subtiles, loin du coté radical de certaines brèles qui en deviennent parfois inroulables, sinon chiantes à vivre. Conserver les caches latéraux par exemple est un parti pris intéressant, à contre-courant, et les intégrer parfaitement au projet a sans doute nécessité un peu de réflexion. Surtout que la partie arrière a été bien retouchée, la boucle raccourcie et refermée pour accueillir une assise créée pour l’occasion.

“La selle intègre un éclairage à LED faisant à la fois office de clignotants, de feu stop et de feu de position, une pièce qu’on commercialise depuis peu. L’ensemble est démontable pour permettre les réparations. Pour ça on a travaillé en étroite collaboration avec Nono Sellerie, notre sellier de toujours, qui a habillé le tout d’un cuir retourné du plus bel effet, et très agréable au toucher. C’est simple, on ne peut pas s’empêcher de le caresser !”

Toujours à rebours de la mode en vigueur, nos “singes français” ont non seulement monté des garde-boue, mais ils les ont aussi fait recouvrir plutôt que de laisser apparaître l’alu. D’ailleurs la peinture a été confiée à un jeune spécialiste, une réussite qu’ils doivent à leur ami Jean-Christophe avec lequel ils comptent bien encore collaborer. Et pour en finir avec le coté esthétique, notez également la présence de quelques touches de chrome, au niveau du guidon, du phare et du compteur, des amortos et des échappements ; une tendance que nos camarades aimeraient voir revenir au goût du jour, mais sans jamais en faire des caisses bien sûr, pour ne pas sombrer dans le too much. Florian, un détail à ajouter ?

“Réglé à la perfection, ce bloc rugit comme un fauve ! Sa sonorité évoque le paddock du Bol d’Or Classic, les 4 pattes affûtés prêts à se lancer sur la piste.”

Une bécane moins sage qu’il n’y parait, à n’en pas douter, et une réalisation de toute évidence bien soignée, bravo les FrenchMonkeys ! Cette Honda CB 750 KZ custom est la plus jolie qu’il m’ait été donné de voir depuis au moins une année.

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

602 articles publiés par cet auteur

5 commentaires

Ajouter un commentaire
  1. A propos de Sylvain...

    Salut à tous,
    Voici quelques précisions techniques sur le travail de sellerie qui m’a été donné d’effectuer pour cette machine.
    La forme de la selle a été travaillée avec 3 types de mousse, pour à la fois réaliser la forme que nous avions en tête, avec l’intégration du feu à LED, mais aussi rendre quelque chose de confortable malgré la fine épaisseur (et oui, les French’s ne font pas que de belles motos, elles sont faites pour rouler… aussi !).
    Donc j’ai utilisé une mousse technique employée en orthopédie pour toute la partie assise, un aggloméré de mousse pour la base, et une mousse à cellules fermées pour l’intégration du feu et le passage du câble.
    Le démontage de l’éclairage se fait grâce à une seule et unique vis (il y a très peu de chances que cela tombe en panne, car cela a déjà été démonté et les soudures vérifiées une à une… mais on ne sait jamais !).
    Le capitonnage est un velours de cuir pour garder de la souplesse, tout en étant résistant avec un touché très doux, et pour finir le fil utilisé est prévu pour l’extérieur et extrêmement résistant.

  2. A propos de JB...

    Par contre le cuir retourné, je sais pas combien de temps cela va rester comme ça…
    Rappelez-vous les Kickers !
    Mais c’est super joli.

Un avis, une question, une réaction ?