Yamaha 1100 Dragstar : le bobber black & white de Frédéric...

Yamaha 1100 Dragstar : le bobber black & white de Frédéric…

Sauvée d’un destin de grosse mémère bardée de chromes et de sacoches, la Yamaha 1100 Dragstar de Frédéric a pris le chemin d’un bobber tendance dark custom.

Vu l’état de la bête au départ, c’est plus de la personnalisation mais du secourisme ! Phares additionnels, porte-bagages, selle confort, chrome à tous les étages, sissy-bar king size et adipeuses valoches, évidemment… Sur cette Yamaha 1100 Dragstar tout y était, pour reproduire en moins bien ce qui se fait de pire chez Harley. Heureusement Frédéric avait prévu de s’en occuper avant même de l’avoir achetée.

“C’est un modèle 2002 que j’ai déniché en région parisienne, avec tout juste 50 000 km au compteur.”

Quelque part, avec son gabarit et sa robe maintenant toute blanche et noire, la bécane de notre camarade m’évoque un orque. Et c’est partant de là que je lui ai dit : “Bordel, mais t’as sauvé Willy !”. Promis, quand c’est sorti on avait même pas picolé. L’apéro n’est venu qu’après.

“Tout ce qui pouvait l’être a été déchromé pour pouvoir ensuite être repeint, des couvre-culasses aux carters, de la roue avant à la roue arrière, des maîtres-cylindres aux leviers en passant par le guidon, les fork covers et le phare… Une bonne partie de la visserie elle-même est passée en noir.”

Bien sûr, pour parfaire le look bobber de cette Yamaha 1100 Dragstar customisée, la selle à étage et le morceau de châssis qui allait avec ont été supprimés. Maintenant, un garde-boue minimaliste et frôlant fixé au bras oscillant épouse la roue, chaussée comme sa sœur d’un pneu Metzeler à flancs blancs. Tandis qu’une selle solo suspendue et bien proportionnée accueille le séant de celui qui a le privilège de l’enfourcher. Rétros supprimés, commodos relocalisés, feu et clignos plus discrets, plaque d’immat’ à l’ancienne positionnée sur le coté… L’ensemble a été pas mal épuré. Les poignées et câle-pieds assortis participent eux aussi à la finition soignée. Quant à l’échappement…

“J’ai confié sa fabrication à un petit artisan, et à l’arrivée il fait un bien beau boucan !”

Pour l’avoir entendu tourner, je confirme. J’avais en fait proposé à Frédéric de m’accompagner lors de mon essai de la Triumph T120 Black, histoire de faire d’une pierre deux coups question shooting. Une fois n’est pas coutume, donc, voici une poignée d’images prises par votre serviteur lui-même. En espérant être parvenu à mettre en valeur le job de notre camarade… Votre avis sur sa bécane ?

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

599 articles publiés par cet auteur

Un avis, une question, une réaction ?