Intermot 2016 : Antoine nous envoie une carte postale de Cologne...

Intermot 2016 : Antoine nous envoie une carte postale de Cologne…

Le championnat AMD et les Sultans of Sprint s’étaient donné rendez-vous à l’Intermot 2016, un évènement moto généraliste mais incontournable en Allemagne !

Intermot, c’est un des plus importants salons de la moto au monde, le genre de rendez-vous où les constructeurs se pressent pour venir exposer leur tout dernier modèle, par exemple. Après nous avoir présenté tes bécanes estampillées Mcfly Custom, Antoine, je t’imaginais pas forcément sur un évènement comme ça. Qu’est-ce que tu foutais là ?

« J’y étais pour mâter les hôtesses des grandes marques… Je déconne ! Les poufs siliconées c’est pas mon truc, tu le sais. Mais on a quand même croisé quelques gonzesses charmantes sur les corners de petits exposants. Sérieusement, j’accompagnais mon pote de Lust Motorcycles qui souhaitait rencontrer quelques fournisseurs pour son activité. Moi j’étais surtout impatient d’accéder au palais dédié au custom et au championnat AMD ! »

C’est vrai que Cologne accueillait aussi la finale du « World Championship of Custom Bike Building », et que fatalement il allait y avoir de la prépa de haut vol à admirer.

« Ils m’ont mis des étincelles plein les yeux avec leurs réalisations ! Les terribles drags de "Sultans of Sprint" étaient là également, et j’ai eu bien du plaisir à les découvrir en vrai. Observés dans le détail, même les moins médiatisés ne m’ont pas laissé indifférent. »

Et pour le reste, cette grand’messe motocycliste, t’en as pensé quoi ?

« C’est la 1ère fois que je mettais les pieds à Intermot, et franchement j’ai pas mal apprécié. Le site est gigantesque, l’entrée et la bouffe sur place abordables… C’est autre chose que le salon de l’auto à Bruxelles, par exemple. Ok, les stands des constructeurs sont aussi clairs et lumineux qu’une salle d’opération, complètement aseptisés et sans grand intérêt. De toute façon les bécanes qu’ils présentent sont au moins autant en plastique que les faire-valoir à talons qui gravitent autour. Mais par contre chez les petits exposants, on a déniché une poignée de bons plans. Si tu fais abstraction des distributeurs de chinoiseries en cochonium appauvri, y a des trucs rigolos ou intéressants à voir et qui valent le déplacement. »

Une anecdote pour finir ? Perso je garde un assez bon souvenir de ma dernière virée en Allemagne, pour le 110ème anniversaire de Harley à Berlin. Toi aussi t’as pu sympathiser avec des Germains ?

« Je suis tombé sur un vieux mec bizarre, qui a tenté de m’expliquer, dans un anglais approximatif, qu’il aurait bien aimé pouvoir me photographier en jupe devant une des motos… De retour sur l’autoroute, j’ai tenté d’oublier cet instant un bretzel géant à la main, et dans noyer le souvenir dans une canette d’un litre de bière danoise, de la Faxe à 10 %. Boire en roulant, c’est le privilège du copilote privé de permis ! »

P.S.: Si cet échantillon que j’ai sélectionné pour vous vous a plu, alors vous devriez jeter un oeil à l’album complet d’Antoine, notre camarade ayant publié 200 photos de l’Intermot 2016 sur Facebook !

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

579 articles publiés par cet auteur

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Un avis, une question, une réaction ?