Racer Factory : 10 bonnes raisons de reprendre le flambeau.

Racer Factory : 10 bonnes raisons de reprendre le flambeau.

Racer Factory est à vendre, et c’est une super opportunité ! Voici 10 bonnes raisons de ne pas laisser traîner une telle entreprise sur le marché…

Quand Vincent m’a appelé pour me dire qu’il envisageait de céder Racer Factory, j’avoue avoir été pour le moins surpris ! Et puis notre ami m’a expliqué qu’il voulait concrétiser un nouveau projet (toujours dans la moto, en l’occurrence l’enduro), alors je me suis dit que je devais l’aider. C’est là que m’est venue l’idée d’écrire ce billet… Voici donc 10 bonnes raisons d’envisager la reprise de sa société.

Raison n° 01 : Le rêve

Oui, avoue-le, tu as toujours rêvé de quitter ton job alimentaire pour te mettre à ton compte dans l’univers qui nous est cher. Et ici on parle de reprendre une entreprise qui est à la fois une boutique et un atelier, entièrement dédiés aux bécanes qui nous font baver. T’as mieux à proposer ?

Raison n° 02 : La rentabilité

Pour sûr Vincent a bien bossé, et l’activité qu’il a lancée est maintenant établie et rentable depuis des années. C’est l’avantage d’une reprise par rapport à une création : on a d’emblée une idée d’où on met les petons. Alors que quand on part vraiment de rien, on est jamais assuré d’encaisser des gains…

Raison n° 03 : L’accompagnement

Le secret d’une reprise réussie ? L’accompagnement, pardi ! C’est pour ça que notre camarade se propose d’épauler son repreneur, en mettant toute son expérience à profit, durant un semestre entier si cela s’avère nécessaire. Rassurant, nan ?

Raison n° 04 : L’équipement

Si t’es du genre à aimer mettre les pieds sous la table, ici, tu peux plonger directement tes mains dans le cambouis. Car Vincent offre son atelier aménagé et entièrement équipé ! Le package inclut en effet les fournitures et l’outillage. De quoi se lancer sans attendre dans la mécanique, l’usinage, la soudure, le microbillage…

Raison n° 05 : L’historique

Combien de temps ça prend, de se faire connaître des clients et des fournisseurs ? Des putains de milliers d’heures ! Alors si c’est pas du caviar de démarrer avec des fichiers déjà constitués, un site internet déjà référencé… Et outre la notoriété, une relation de confiance déjà bien instaurée.

Raison n° 06 : Les locaux

L’usine dans laquelle Racer Factory était autrefois installé avait un certain cachet, mais malheureusement les proprios oubliaient parfois de prendre les leurs… Alors quand notre camarade a finalement pris la décision de déménager, ça n’a été que du bonheur ! Et pour cause : le voilà implanté dans un bâtiment flambant neuf, plus pratique et mieux situé. Et même s’ils sont plus modernes qu’auparavant, la boutique et l’atelier restent tout à fait charmants !

Raison n° 07 : L’emplacement

Toi qui nous lis depuis la Provence, j’imagine l’image que t’as des Hauts-de-France… A force de regarder “Striptease” et “P’tit Quinquin”, tu penses que tous les Ch’tis sont des débiles finis, hein ? Non seulement c’est des conneries, mais en plus la région a bien plus d’attraits que tu ne l’as jamais supposé. As-tu déjà traîné tes roues dans le Boulonnais ? Pourquoi penses-tu qu’on voit par là tant d’Anglais s’installer ? Ou bien encore, certains week-ends, notre “cher” président venir s’y relaxer ? Ouais, je sais, c’est pas pour lui que t’as voté… M’enfin, crois-moi, ici les virages et les paysages sauront recueillir tes suffrages. La Vallée de la Course n’est pas seulement un nom rigolo, c’est aussi la promesse de beaux virolos. Et que dire de la Côte d’Opale, sinon que c’est un bijou de notre littoral ? Emménache dins ch’coin, et ti aussi te finira chauvin.

Raison n° 08 : Le prix

Vise un peu tout ce que j’énumère ! T’as pas comme l’impression que c’est une bonne affaire ? Tout ça pour seulement 30 000 balles, perso ça me parait vraiment pas cher. Quand tu penses que ça sera peut-être bientôt la côte d’une CX 500 café-racère…

D’ailleurs, pour 17 000 balles tu peux aussi te contenter de reprendre l’atelier, et c’est peut-être même la solution à privilégier si tu n’as pas d’associé ni personne pour t’épauler. Gérer la boutique de front avec le reste, Vincent y est bien arrivé, mais pas sans sa compagne Christelle pour le seconder.

Raison n° 09 : La passion

Vivre la tienne, permettre à Vincent de poursuivre la sienne. Ici de business il est évidemment question, mais n’oublions pas que tout ça est aussi affaire de passion, et en l’espèce également de transmission.

Raison n° 10 : Ce billet

Oui. Pas parce que je me suis cassé la nénette à écrire un papier sur le sujet, non, mais parce que si je l’ai rédigé c’est qu’il y a une bonne raison, enfin au moins 9 en vérité, justement celles précédemment évoquées. Bordel, mais qu’est-ce que t’attends pour aller consulter ton banquier !?

Ci-dessous l’annonce officielle de la mise en vente, et une poignée de photos montrant l’implantation actuelle de Racer Factory. Notez comme ce bouclard est propre et bien rangé, inutile de préciser que Vincent est un perfectionniste !

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

599 articles publiés par cet auteur

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Un avis, une question, une réaction ?