Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Cette année encore, j’ai clôturé la saison des événements motos classiques par une visite au Salon Moto Légende. Ce n’est pas tant le programme de cette édition 2014 qui m’a attiré au Parc Floral, mais plutôt la simple envie de flâner dans les allées de ce salon qui m’avait laissé un bon souvenir l’an passé. Et j’ai bien fait de ne pas trop prêter attention aux annonces, puisque la « tête d’affiche », une exposition consacrée aux Honda d’endurance, m’a carrément déçu. Le sujet étant tout de même plutôt vaste je m’attendais à quelque chose d’assez conséquent, et pourtant, c’est seulement 6 machines du team National Moto qui étaient exposées sur le stand de la marque ailée… Rien à voir avec l’envergure l’année dernière de l’exposition BMW !

« Une des trop rares motos qui constituaient l’expo dédiée aux Honda d’endurance. »

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Il y avait heureusement plein d’autres choses à voir, et pas besoin de chercher bien loin, puisque le stand officiel présentait, lui, une rarissime NR 750. Ce petit bijou de technologies (qui ont pourtant démontré leur inefficacité…) a reçu l’admiration de nombreux visiteurs.

« Une rarissime Honda NR 750 était exposée sur l’emplacement du constructeur. »

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

La marque de Soichiro n’était bien sûr pas la seule présente à Vincennes. Yamaha, Triumph, BMW, Mash ou Indian, toutes présentaient également leur gamme « classic », et tentant bien évidemment de surfer sur la tendance custom actuelle, chacun exposait sur son stand une ou plusieurs bécanes préparées. Si certaines n’étaient que de vulgaires empilages de pièces aftermarket, on trouvait aussi quelques beaux spécimens du genre. Ainsi, la marque aux 3 diapasons donnait à voir sa fameuse XJR 1300 « Eau Rouge », préparée par Deus Ex Machina Italy.

« La Yamaha XJR 1300 « Eau Rouge » de Deus Italy, une préparation soignée. »

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Bien sûr, BMW avait installé sous son barnum une R nineT modifiée, mais ce n’est pas sur elle que les yeux et les objectifs étaient braqués. Non, la star du stand de la firme allemande s’appelait « Nurb’s Project », et nous venait de chez le belge Krugger. En plus de sa forte identité esthétique, cette machine représente un véritable défi technique, je pense que vous comprendrez aisément qu’un 6 cylindres bavarois gavé d’électronique n’est pas forcément la base idéale pour un délire de ce genre… Le préparateur de Basse-Bodeux s’en tire pourtant une nouvelle fois avec les honneurs !

« Le dernier chef d’œuvre de Fred Krugger : la BMW K 1600 « Nurb’s Project ». »

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Même la jeune marque française Mash présentait une moto customisée selon la mode du moment. Basée sur la récente Five Hundred (qui cube en réalité 400 cm3…), celle-ci avait été réalisée en partenariat avec Von Dutch.

« Une Mash Five Hundred, aux couleurs de la marque Von Dutch. »

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Un petit nouveau a également fait grand bruit parmi les constructeurs : le français Midual. Le Salon Moto Légende était en effet le théâtre de la 1ère présentation en France de la fameuse Type 1, dont le prix de départ est de 140 000 EUR. Même si le tarif et quelques détails ont parfois fait glousser, il était difficile d’approcher cette nouvelle moto française tout au long du week-end. D’ailleurs, la faible qualité du cliché ci-dessous en témoigne…

« La fameuse Midual Type 1, présentée pour la 1ère fois en France. »

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Quelques préparateurs occupaient également les pavillons du Parc Floral, comme les jeunes franciliens de Galz Motorcycle par exemple. La jolie Honda 650 Dominator qui trônait sur leur stand démontrait qu’en matière de prépa, le talent n’attend pas le nombre des années.

Edit du 07 janvier 2015 :
Il semble que Victor ait pris les mecs de Kulture Moto, qui faisaient stand commun avec leur pote Nono, pour le préparateur.
En fait, comme ils le signalent dans leurs commentaires, Galz Motorcycle c’est un seul homme, et plutôt un quadra en l’occurrence.

« Une 650 Dominator, nouvelle base à la mode, passée entre les mains de Galz Motorcycle. »

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Même s’il n’avait pas d’emplacement dédié, plusieurs machines sortant de l’atelier Clutch Custom Motorcycles étaient présentes sur le salon. Le public a ainsi pu constater l’incroyable niveau de finition des réalisations du builder parisien. Si le style très à la mode de ces motos a ses détracteurs (coucou Claude !), la qualité du travail est ici sans appel.

Note du taulier :
Claude est un des membres de notre groupe auvergnat, bien connu pour ses prises de position tranchées et son aversion pour la tendance custom actuelle.
On l’aime bien, même si sa Velocette mériterait une paire de Firestone Deluxe et un rouleau de bande thermique…
bigsmile

« La très belle Yamaha XS 650 de Clutch Custom Motorcycles. »

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Mais parmi toutes ces belles préparations sortant de petits ateliers, la star incontestée restait cette année encore la « Sprint Beemer » de Lucky Cat Garage. Il faut dire que Sébastien Lorentz n’a pas chômé depuis l’an dernier, apportant de nombreuses évolutions techniques et esthétiques à son incroyable dragster BMW. Le fruit de ces longues heures de travail est un engin qui regorge d’une foule de petits détails croustillants, et la liste des « bêtises » que Séb souhaite ajouter à son missile est loin d’être arrêtée. Il prévoit par exemple d’adapter un système de « lance-flammes » à ses échappements, histoire d’impressionner un peu plus encore ses adversaires sur la ligne de départ…

« J’aurais facilement pu passer une après-midi entière à détailler ce terrible flat-twin ! »

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Le public du Salon Moto Légende a également pu découvrir cette année le championnat anglais de dirt track, orchestré par la fameuse DTRA. Les organisateurs avaient en effet été invités à exposer quelques-unes des machines prenant part à ces spectaculaires courses sur anneau de terre. Il n’en fallait pas plus pour que la rumeur d’une future manche française de ce championnat se répande dans les allées de l’exposition.

Note du taulier :
Lire à ce sujet la série d’articles consacrée à la participation de Frank Chatokine, vainqueur de la catégorie vintage !

« Une Co-Built à moteur Rotax, de quoi bien figurer dans le championnat DTRA. »

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Après en avoir pris plein les yeux sur les différents stands du salon, les visiteurs pouvaient ensuite partir à la recherche de la perle rare dans la bourse d’échange. Tout y était réuni pour faire le bonheur du bricoleur, de la pièce d’époque pourrie à la refabrication neuve, en passant par l’outil ou la plaque en tôle décorative qui vont bien. Malheureusement, la mode des objets « vintage » fait rage et une certaine inflation des prix commence à se faire sentir…

« Sur place, tout le nécessaire à la restauration d’une belle ancienne est disponible. »

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Cette tendance se confirme avec les motos proposées à la vente dans cette même bourse. On trouve désormais beaucoup plus de restaurations impeccables, basées sur des modèles plus ou moins d’exception et vendues à des tarifs élevés, que de motos plus « basiques » et en état moyen mais idéales pour un projet à budget serré. Je pense notamment à cette rarissime Hesketh V1000 neuve affichée à 18 500,00 EUR, et qui fera sans doute le bonheur d’un collectionneur fortuné mais s’avère inaccessible au passionné lambda.

« A vendre, cette remarquable Hesketh V1000 était tout simplement neuve. »

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Au final, on en ressort le plus souvent les mains vides, mais en ayant tout de même alimenté 1 ou 2 fantasmes… Par exemple, si je gagne un de ces jours à la loterie je me monterais bien un petit tracker sur base Norton dans le genre de celui-ci !

« Je serais bien reparti avec ce petit tracker Norton sous le bras… »

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Enfin, il me parait important de rappeler que cet évènement ne serait pas grand chose sans la participation des clubs. Ces derniers font toujours beaucoup d’efforts pour présenter de beaux spécimens du modèle ou de la marque qui est leur raison d’être, qui rassemble leurs membres. Des reliques d’avant-guerre au superbike des années 90, tous les styles étaient représentés. Personnellement, j’ai beaucoup tourné autour du stand du Ducati Performance Club, qui présentait entre autres une superbe 955 ex-Stéphane Chambon.

« Cette Ducati 955 a fait la pole position au Bol d’Or 95, aux mains de Stéphane Chambon. »

Salon Moto Légende 2014 : toujours un plaisir de se rendre au Parc Floral !

Malgré la petite déception de l’expo Honda et la nette augmentation des prix dans la bourse d’échange, cette visite à l’édition 2014 me fut très agréable. Comme d’habitude les emplacements étaient vite bondés, et trouver un sandwich à l’heure du déjeuner relevait du chemin de croix, mais avec un peu de patience et d’organisation on finit par s’en sortir. Le meilleur moyen pour oublier ces petits détails agaçants est de refaire le monde autour d’une mousse bien fraîche, avec quelques connaissances croisées ici ou là dans les allées du Parc Floral. Causer moto entre gens de bonne compagnie est d’ailleurs ce que je trouve définitivement de plus appréciable dans ce genre de manifestation. Espérons pour l’an prochain que les organisateurs penseront encore au houblon, car je pourrais bien m’offrir une nouvelle participation à ce salon.

P.S.:
Pour découvrir d’autres photos de cet évènement, rendez-vous sur mon propre blog :

Par ailleurs, je souhaite remercier :

  • Daniel, Séb, Benjamin, Luc, Joël, Christophe ;
  • Elise Madison ;
  • Et Jérôme Pierre, pour m’avoir fait confiance pour la rédaction de cet article.

A propos de Victor :

Né en 1990, originaire de l'Allier, roule tantôt en Aprilia RS 125, tantôt en Ducati Monster 620, et édite le blog "Black and Bike"...

16 articles publiés par cet auteur

7 commentaires

Ajouter un commentaire
  1. A propos de Christian...

    Bah c’est bien sympa tout ça.
    Tant qu’il y a de belles bécanes à voir, et des potes qui y étaient pour nous en rapporter de belles images (parce que nous, moi en tout cas – snif ! – qui suis du 64, on pouvait pas y aller), ça le fait bien !
    Merci pour tous ces rêves de gosse ou de jeunesse, c’est vraiment cool.

  2. A propos de Jean-Luc Grenois...

    Depuis quelques années, je ne manque jamais ce rendez-vous annuel.
    Cette fois je m’y suis rendu en tant que visiteur, pour présenter quelques-unes de mes restaurations de Cromwell et Rangers, et je dois dire que l’ambiance est plus que sympa.
    Si les choses évoluent bien, j’envisage de prendre un stand l’année prochaine pour mieux présenter mon travail, et toucher une grande partie des amateurs et collectionneurs de ces casques de légende.
    A noter : un très bon accueil chez Davida, étonné de découvrir qu’il y avait un restaurateur de ces casques aujourd’hui collection, puisqu’ils ne sont plus homologués…
    A quelques années près, j’aurais presque signé un contrat de responsable d’atelier chez eux.
    Ils m’ont avoué que le savoir-faire français en matière de travail du cuir était quand même quelque chose (en référence à nos grandes marques de maroquinerie de luxe), mais ceci est une autre histoire…
    Amicalement à tous.

  3. A propos de Susokary...

    C’est bien ce qu’il me semblait, Fabien et Grégory.
    Du coup, que s’est-il passé à votre avis ?
    C’est vous peut-être que Victor a rencontré sur le salon, et il y aura eu une confusion ?

  4. A propos de Victor Voignier...

    Ok, ben j’ai du mal saisir la situation alors…
    Mais quelqu’un sait qui sont les 2 p’tits gars qui étaient sur le stand Galz tout le week-end ?
    Les fils du taulier ?

  5. A propos de Kulture Moto...

    Victor,
    Tu peux apercevoir notre ami Nono sur le côté droit de la photo (tronquée), c’est bel et bien lui le préparateur avec qui nous partagions un stand afin de créer un univers complet (d’où la confusion peut-être).
    Rappelle-toi, à côté il y avait des fringues et des équipements… C’était nous !
    ;)

  6. A propos de Susokary...

    Ah bah ouais mais forcément, si vous faites stand commun aussi…
    Ca prête à confusion !
    :)

    Sérieusement, je rajoute un edit à l’article pour rétablir la situation.
    ;)

Un avis, une question, une réaction ?