Iron Bikers 2015 : les belles images d'Aurore de Bettignies...

Iron Bikers 2015 : les belles images d’Aurore de Bettignies…

Si perso je n’ai pas pu prendre part à Iron Bikers 2015, Aurore de Bettignies, elle, y était et nous en a ramené de très belles photos ! Ambiance…

J’avais vraiment bien apprécié la 1ère édition à Carole, puis la 2nde à Montlhéry, mais on ne peut malheureusement être de tous les évènements aussi incontournables soient-ils, et c’est donc Aurore qui s’est chargée pour nous d’immortaliser Iron Bikers cette année, après Glemseck 101 l’an dernier. Ces 2 rassemblements ont d’ailleurs quelque chose en commun : d’un coté comme de l’autre c’est un peu le rendez-vous de « la bécane à l’ancienne, piégeuse, bruyante et caractérielle », sans chichis, et quasiment tous styles et époques confondus. Cafe-racers, trackers, bobbers, oldtimers… Tous sont là pour envoyer du gros gaz sur la piste ! Mais sans jouer des coudes non plus, on reste dans l’esprit démo avec des sessions non chronométrées.

Ni défilé de mode ni compétition donc, l’event attire un public éclectique et des participants pour la plupart sans prétention, l’ambiance est amicale et c’est tant mieux. Qui s’en plaindra ? Dans le « village » on trouve les stands de grands constructeurs et de marques d’accessoires, et juste à coté, et c’est sans doute là le plus intéressant, les barnums de préparateurs et autres clubs venus prendre du bon temps entre potes et sur la piste. Cette dernière offre d’ailleurs un beau spectacle, démonstration n’étant pas forcément synonyme de figuration. Et c’est toujours un plaisir de voir des brêles plus ou moins anciennes et affûtées tourner sur circuit ! Aurore, un quelconque bémol au sujet de ce week-end ?

« Oui, figure-toi que la buvette ne servait que de la bière sans alcool ! »

Haha ! Bon, pour les pilotes ça vaut sans doute mieux, mais pour les spectateurs en revanche, sûr que savourer une bonne mousse tout en profitant du show offert par les motos n’aurait fait qu’ajouter à leur bonheur. Heureusement pour elle notre camarade avait accès à un frigo plein de munitions, sous la tonnelle d’un gars dont je n’ai pas bien retenu le nom. « Chatterton » ou un truc comme ça, un mec qui toucherait un peu aux anglaises apparemment, et qu’on aurait quelques fois surpris outre-Manche en train de faire des donuts sur terre battue… Enfin, peu importe, on est pas là pour balancer de toute façon.

Et puis même sobre Iron Bikers est un évènement qui vaut évidemment le déplacement, et permet des rencontres fort sympathiques. Merci Aurore pour ces chouettes images qui nous autorisent de le vivre cette fois par procuration ! Et bravo à Nicolas Sonina pour cette belle organisation dont je suis loin d’avoir évoqué ici tous les détails. Le mieux pour en faire le tour, c’est encore bien sûr d’y aller l’an prochain. A bon entendeur…

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

579 articles publiés par cet auteur

3 commentaires

Ajouter un commentaire
  1. A propos de Ricoo (Eric Delille)...

    Bravo, superbes photos !
    Pour les amateurs, Nicolas Sonina organise également les 13 et 14 juin prochains le même genre de manifestation, toujours sur le circuit Carole, le Classic Machines, des démos de motos peut-être plus anciennes mais tout aussi intéressantes.
    Assurément le rendez-vous des amateurs de pétoires piégeuses, bruyantes et caractérielles…

  2. A propos de Christian...

    Et bah, bonjour l’ambiance !!!
    Qui donne envie d’y être ou fait regretter de ne pas y avoir été ?
    Zate iz ze kouechtione…
    Merci !
    Des super photos comme on les aime, on y devine le bruit et l’odeur.
    ;)

Un avis, une question, une réaction ?