Moto Guzzi 750 Breva personnalisée : bien joué !

Moto Guzzi 750 Breva personnalisée : bien joué !

Il est des bases moins évidentes que d’autres, Stéphane peut en témoigner. Exemple avec sa très jolie Moto Guzzi 750 Breva personnalisée…

Stéphane a de la suite dans les idées. Comme beaucoup il aurait pu se pencher sur la V7, quitte à regarder du coté de Mandello. Mais notre camarade avait envie d’une bécane plus abordable, et surtout qui sorte du lot. Au bout du compte est née cette belle Moto Guzzi 750 Breva personnalisée. Récit d’une lente gestation de près de 3 ans, et description du fruit de cet accouchement…

“Après une 1ère expérience, suivie d’une longue période d’abstinence, j’avais vraiment le souhait de me remettre à la moto. J’espérais alors trouver un engin plutôt récent, pour la fiabilité et le comportement, mais offrant tout de même un look un peu rétro. Malheureusement, rien de ce qu’offrait le marché ne m’emballait : trop sage, trop cher, trop courant… Du coup la machine dont je rêvais, je me suis mis en tête de la créer. Mais cela m’a pris un bon moment, car j’avais peu de temps à consacrer à ce projet…”

Cela aura peut-être nécessité des mois et des mois, mais le résultat est là, et sa bécane métamorphosée. Il faut bien avouer que d’origine, c’est pas un modèle qui fait franchement fantasmer… Il s’agit pourtant quasiment d’une V7, techniquement parlant, mais sur le plan esthétique on ne peut pas en dire autant. Et c’est justement ce qui justifie, à la base, un certain écart de prix.

“La mienne présentait des consommables en bout de course, et une trace de chute sans gravité. Tout ça, ça fait des arguments en plus pour négocier. D’emblée je lui ai offert une bonne révision, chez un spécialiste de la marque dans ma région. Ensuite alors j’ai pu attaquer la transformation…”

L’installation d’un réservoir de Kawasaki Z650 SR n’a pas été une mince affaire, et a imposé l’externalisation de la pompe à injection. La boucle arrière a été modifiée, et une V7 a fourni les caches latéraux et la selle retaillée. La fourche, issue du même modèle, s’est vue équipée d’un garde-boue minimaliste, d’un saute-vent homemade et de soufflets. Tandis qu’à l’opposé, c’est dans un capot de selle de GSX-R que la petite bavette a été taillée. Notre camarade a finalement monté des accessoires issus de l’aftermarket, chinés à droite et à gauche sur le net : feu, phare, clignos, poignées, compteur, rétros, guidon… Certains adaptés via des supports maison.

“J’ai aussi pris le temps de trouver le bon échappement. Et là je dois dire bravo à Mass Moto, qui a modifié son modèle "Hot Rod" prévu pour la V7 au départ, pour l’adapter à mon projet dont je leur ai fait part. Malgré la distance qui sépare la Provence de la Sicile, pour eux cerner mon besoin fut apparemment facile.”

Seul un bon coup de peinture manquait alors pour voir ce chantier terminé. A l’arrivée : une très jolie Moto Guzzi 750 Breva personnalisée, dont Arnaud Cheyrousse signe les photos, et dont Stéphane peut se vanter. Ce dernier a su composer avec les contraintes techniques et aboutir à un résultat tout à fait esthétique. Voilà une bécane unique, obtenue sans se ruiner. Félicitations pour cette indéniable transformation !

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

602 articles publiés par cet auteur

2 commentaires

Ajouter un commentaire
  1. A propos de Stéphane...

    Pas de problème !
    L’équipe “Un pneu dans la tombe” est la bienvenue à Aix-en-Provence pour venir faire un essai et une petite vidéo.

Un avis, une question, une réaction ?