Emmanuel Macron : un président qui roule en chopper !?

Emmanuel Macron : un président qui roule en chopper !?

Viendez on fait comme si Macron il aimait les choppers, comme ça on est un peu moins dégoutés que c’est notre président même si on a pas voté pour lui…

Tu te souviens de Closer qui fanfaronnait début 2014, avec ses 2-3 images de Flamby sur un scoobite ? Ben accroche-toi mon pote, parce qu’à coté on dégaine du très lourd ! Chez UPDLT, c’est une photo volée de Macron qu’on vous dévoile, à califourchon sur son chopper, devant l’entrée de son discret atelier du Touquet. Et plutôt que de nier sa passion secrète, ou de chercher à nous faire censurer, habitué qu’il est à affronter les difficultés, à faire face à ses responsabilités, voilà que ce président (que personnellement je n’ai pas contribué à mener à l’Elysée, je tiens à le préciser…) a préféré nous accorder une interview, comme pour se justifier. C’est donc avec autant d’étonnement que de fierté, qu’on vous livre en exclusivité la teneur de l’échange que ce cliché a déclenché.

#01 :
Salut Manu,
On te découvre motard, proprio d’une bien belle bécane.
C’est ton précédent job chez Rothschild qui t’a permis de la financer ?

“La meilleure façon de se payer un chopper, c’est de travailler.”

#02 :
Oui, évidemment…
Qu’est-ce que tu penses des autres principaux courants, en matière de custom ?

“Je ne céderai rien, ni aux cruisers, ni aux baggers, ni aux bobbers.”

#03 :
Je vois !
Du coup, je te demande pas ton ressenti, par rapport aux proprios de machines d’origine…

“Les gens qui roulent en bécanes stock, il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrés.”

#04 :
Euh…
Tu te rends compte que tu vas pas te faire que des potes dans le milieu, en tenant ce genre de propos, et que ça pourrait déclencher une émeute ?

“Certains, au lieu de foutre le bordel, feraient mieux de s’occuper de leur vidange.”

#05 :
Ok, ok !
Revenons-en à ta réalisation, je pense que ça vaut mieux…
C’est une jolie peinture que t’as là.
Qu’est-ce que tu utilises pour obtenir un si beau metal flake ?

“C’est de la poudre de perlimpinpin.”

#06 :
Merci pour l’info !
Brigitte me confiait qu’elle avait accepté de te suivre sur un tas de custom shows, pour y présenter ton piège, et d’autres aimeraient certainement convaincre aussi leurs gonzesses de les accompagner sur plus d’évènements…
Tu veux peut-être nous dire quels mots t’as employés pour y arriver ?

“Ce que je veux, c’est que nous, partout, nous allions le faire gagner.
Parce que c’est notre projet !!!”

#07 :
T’as l’air bien motivé !
Tu penses vraiment que t’as tes chances ?

“La route, c’est un lieu où on croise des gens qui réussissent, et des gens qui ne sont rien.”

#08 :
Si tu le dis…
Bon, bah, reste plus qu’à espérer que tu sais ce que tu fais.
On va te laisser travailler, en tout cas, te concentrer ; remporter la présidentielle c’est une chose, mais être invité à Yokohama s’en est une autre, et t’as sûrement encore du pain sur la planche, sans compter un pays à gouverner.
A ce propos, si tu pouvais profiter de la COP23 pour négocier que les customs soient exemptés de norme Euro…

“Vive la République ! Vive la France ! Vive les choppers !”

Amen, gros.
Tu réponds à coté, m’enfin, l’inverse m’aurait étonné.
Un bon mot coûte moins cher qu’une promesse ou un engagement…
Merci quand même pour cet échange, aux lecteurs de juger maintenant.
Et de commenter, éventuellement.

Emmanuel Macron : un président qui roule en chopper !?

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

601 articles publiés par cet auteur

Un avis, une question, une réaction ?