Sponsor

Sponsorisez UPDLT !
Envie de promouvoir votre marque ici ? Contactez-nous...
Une Kawasaki Z1000 cafe-racer, sortie de chez Raspo Custom Garage.

Une Kawasaki Z1000 cafe-racer, créée par Raspo Custom Garage, et patinée par le temps…

Le logo de Raspo Custom Garage.

C’est près de son resto à Paris que j’ai rencontré Miguel, le proprio’ de cette machine. Forcément, un Z1000 de 1977 aussi tapé ça attire l’œil ! Lui était dispo’, moi j’avais mon boitier sous la main, du coup on a improvisé un petit « shooting » de sa Kawa’ qui peut clairement se vanter d’avoir « un pneu dans la tombe ».

Cette moto est le résultat d’un joli « melting pot » entièrement réalisé par l’enseigne Raspo Custom Garage, et voici en détail la liste des différentes modifications opérées…

Une Kawasaki Z1000 cafe-racer, sortie de chez Raspo Custom Garage.

Commençons déjà par la partie cycle, avec à l’avant une jante Excel de 17 pouces rayonnée sur un moyeu de Z900, tandis que les disques d’origine sont pincés par des étriers Tokiko 6 pistons, actionnés par un levier Braking dont la particularité est d’avoir un contacteur de feu stop branché en bout de durite. Le garde-boue lui provient d’une Ducati, et la fourche inversée d’une ZX7-R de 1996. Le ton est donné : on a limite affaire à une bitza !

Une Kawasaki Z1000 cafe-racer, sortie de chez Raspo Custom Garage.

Si on jette un œil au train arrière, on peut facilement remarquer un bras oscillant Martin, associé à une paire d’amortisseurs Hagon. Si la jante a été chipée à une Zephyr Heritage, l’étrier de frein lui est siglé Brembo. Aussi, le pilote et le passager bénéficient, respectivement, de commandes reculées Godier Genoud et de cale-pieds d’origine Ducati.

Une Kawasaki Z1000 cafe-racer, sortie de chez Raspo Custom Garage.

Du coté du moteur, pas de préparation poussée, Miguel ayant simplement fait installer des carbus Mikuni de 28 mm et des filtres K&N à l’admission, et souder un « silencieux » à pas cher à l’échappement directement sur le collecteur d’origine. Pour l’anecdote, les plus observateurs d’entre vous auront peut-être remarqué sur les photos que celui-ci est maintenu par un vulgaire collier de serrage… Il faut dire que, la veille de notre rencontre, Miguel avait perdu la patte de fixation sur l’autoroute. C’est qu’elle vibre un poil cette vieille Kawa’ !

Une Kawasaki Z1000 cafe-racer, sortie de chez Raspo Custom Garage.

Au rayon des petits détails, si le feu et le phare sont restés « stock », il est monté à l’avant sur une paire de pattes de chez LSL, et accueille à la façon des vieilles « béhème » un bouton de démarreur. Le mini-compteur lui a été chiné sur Internet.

Une Kawasaki Z1000 cafe-racer, sortie de chez Raspo Custom Garage.

Finalement, notre ami a choisi de recouvrir sa belle d’un orange bien « vintage », que le temps s’est ensuite chargé de patiner. L’assise, simplement obtenue par l’allongement de la coque d’origine, a toutefois été épargnée, tout comme le garde-boue avant. Résultat : une bécane alliant composants performants et style rétro, et un propriétaire heureux de s’être offert, sans se ruiner du tout, une moto qui l’enchante au quotidien et ne passe vraiment pas inaperçue…

Cliquez ici si vous ne voyez pas apparaître le diaporama intégré.

A propos de Charlie :

Banlieusard francilien né en 1986, motard depuis un moment et roulant sur tout ce qui se présente, photographe autodidacte, technicien audiovisuel passionné, contribue également à RAD Motorcycles Magazine et "All you need is ride"...

8 articles publiés par cet auteur

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Un avis, une question, une réaction ?