La Terrot 100 MT1 1950 de Zoé : cambouis & féminité !

La Terrot 100 MT1 1950 de Zoé : cambouis & féminité !

Preuve que les 2 peuvent parfaitement faire bon ménage, Zoé a elle-même restauré son ancêtre, une Terrot 100 MT1 1950 qui la mène où ça lui chante…

Dans ce monde de brutes qui est le nôtre, voir débouler un p’tit bout de femme comme Zoé est pour le moins séduisant et rafraîchissant. Du haut de ses seulement 23 ans, notre jeune camarade roule sur une Terrot 100 MT1 1950 bien plus âgée qu’elle, et qu’elle a toute seule comme une grande remise en route et en état tout en la personnalisant au passage.

« Le virus m’a sans doute été transmis par mon père, qui dans sa jeunesse collectionnait les autos et les motos, Peugeot 176 AD, BMW R60, et autres Ducati 250 Desmo. Perso j’ai vraiment commencé à m’y intéresser il y a 4 ans, et la chose est devenue obsessionnelle cette année après une grosse déception amoureuse. J’ai alors ressenti l’envie compulsive de plonger les mains dans un moteur, de faire revivre une ancienne et de la retaper à mon image. »

Un travail de reconstruction en guise de thérapie en somme ? Une occupation des plus saines en tout cas, et qui peut produire de beaux résultats. C’est le cas ici quand on voit cette Terrot 100 MT1 1950 de nouveau sur ses roues, et le sourire sur les lèvres de sa propriétaire qui peut être fière.

« Je suis tombée par hasard sur cette machine dans la campagne normande, et ça a été un véritable coup de foudre ! Elle était pourtant en piteux état, à l’arrêt depuis 1/2 siècle, les pneus crevés et les jantes rouillées, le carbu et le silencieux égarés, le faisceau électrique bon à remplacer… Mais le moteur n’était pas bloqué et la compression plutôt bonne, j’y ai vu une lueur d’espoir, un signe des dieux du cylindre à trous. »

Aidé d’un ami Zoé s’est alors plongée dans les notices d’entretien de l’époque, apprenant sur le tas le fonctionnement d’un moulin, admission, allumage, échappement… Les choses essentielles à connaître et à savoir régler pour que l’ensemble tourne rond. Puis elle s’est mise en quête des pièces nécessaires à son projet, sans perdre de vue son statut d’étudiante au budget serré. Il a donc fallu faire des concessions, monter un feu de vélo et accepter un carbu moderne, bricoler un rétro ou repeindre un vieux silencieux de récup’ en noir mat. Les fines roues à rayons ont reçu des pneus plus imposants, et le châssis a simplement été verni pour garder la patine du temps.

« J’ai aussi démonté le porte-bagages et le garde-boue arrière, à mon sens superflus (dit-elle avec une grande trace brune dans le dos !). Après un bon nettoyage et 2 mois de boulot… Bam ! Elle a redémarré et changé ma vie. C’est fou ce que les gens peuvent être sympas avec une nana qui roule en ancienne ! On m’interpelle dans la rue, les flics me font de grands signes même quand je ne suis pas tout à fait en règle… A son guidon j’enchaîne les bonnes rencontres, et parfois un peu les galères aussi. C’est un engin capricieux, qui m’a valu quelques rendez-vous galants les mains pleines de graisse, ou des moments de solitude (qui ne durent pas…) sur le trottoir, à tenter de démonter la bougie avec la pince dont je ne me sépare jamais. »

Haha ! Les jolies blondinettes souriantes ont déjà du mal à passer inaperçues en général, alors à cheval sur une bécane tout juste d’après-guerre, tu m’étonnes que tous les regards soient tournés vers toi… D’autant qu’elle a de quoi séduire aussi, ta Terrot 100 MT1 1950, avec son coté dépouillé et son aspect dans son jus. Bravo pour ce que tu fais Zoé, et bravo d’avance aux autres filles qui voudront t’imiter ! J’ai cru comprendre qu’une Peugeot P55 était récemment entrée dans ton atelier, tiens nous au courant de la suite des évènements…

Edit du 18 septembre 2015 :
Zoé dispose maintenant de son propre site, à travers lequel vous pourrez si vous le souhaitez suivre ses prochains projets. Baptisé RAD & Old Motorcycles (« built by a woman »), celui-ci affiche déjà une très belle série de clichés de notre camarade en train de bosser, que l’on doit à Jérémie Poutrain, et que je ne peux me retenir de partager avec vous. Enjoy !

Edit du 05 novembre 2016 :
Après les photos, la vidéo ! Voici que notre camarade Zoé fait l’objet d’un petit reportage que l’on doit à Simon’s Garage. Une nouvelle chaîne YouTube à suivre, assurément.

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

588 articles publiés par cet auteur

26 commentaires

Ajouter un commentaire
  1. A propos de Timothée Olcan Puis-Decemond...

    Je commence à voir apparaître de jeunes (et jolies) filles aussi en Rhône-Alpes, et c’est tant mieux !
    Elles ont une autre vision souvent, et ça apporte du renouveau.
    Magnifiques en tout cas… La Terrot ET la pilote.
    Gaz Zoé, et à bientôt sur la route !
    ;)

  2. A propos de Guillaume...

    Bravo Zoé pour cette magnifique réalisation !
    Je suis également à la recherche d’une Terrot MT1 100cc pour une utilisation loisir…
    Des tuyaux ?
    Merci.

  3. A propos de Cyrille Bryis...

    Belle réno, belle jeune femme, sympa de voir que la mécanique 2 roues n’est plus chasse gardée masculine !
    Ca promet des discussions plus intéressantes au coin du bar.
    :)

  4. A propos de Guillaume...

    Bonjour Zoé,
    Je viens d’acheter une Terrot MT1 (merci pour tes bons tuyaux !!!) dont le carburateur est HS.
    Quel type de « carbu moderne » as-tu monté sur la tienne ?
    Si tu pouvais STP m’indiquer la marque, le modèle, les références, le prix, par quel biais, etc…
    Je te remercie d’avance !

  5. A propos de Zoé...

    Hello Guillaume,
    C’est un carbu Dell’Orto de 21 mm.
    Ca se trouve facilement en magasin ou sur internet, mais le mieux ça reste quand même d’adopter un carbu Amal ou Gurtner bien old school…
    Bonnes recherches !

  6. A propos de Ben...

    Bonjour,
    Que de belles photos je viens de découvrir ici grâce à Femme & Motarde !
    Jolie réalisation pour cette Terrot, et quelques idées à mettre en pratique sur mes 2 mamies de 1935…
    Bonne continuation, vive les jeans déchirés et les femmes qui les portent.

  7. A propos de Romu...

    Comment ne pas tomber sous le charme de cette jeune femme ?
    Félicitations pour ce que tu as fait, c’est tout simplement superbe !
    ;)

  8. A propos de Suri...

    J’y crois pas !
    Pas une fois la petite Zoé roule vraiment sur la moto.
    Elle a pas de cambouis sous les ongles et tronçonne du tube sur un tapis… Mouarf !!!
    Les photos sont belles mais ça ne prend pas.
    Zoé se déplace peut-être en Vélib’ ou en Fiat 500, mais sûrement pas en Terrot.

  9. A propos de Zoé...

    Mon cher Suri,
    Ca serait un plaisir que tu viennes à Rouen me voir de tes yeux rouler sur ma Terrot ou bien ma Peugeot 150.
    Des sceptiques j’en rencontre pas mal, et ça me fait toujours beaucoup rire qu’on ne veuille pas y croire simplement parce que je suis une femme !

  10. A propos de Zoé...

    Oh tu sais, parfois j’en entends de très belles…
    Du fait que je suis une fille, dans ce milieu, je me sens obligée de prendre les devants.
    ;)

  11. A propos de Ali...

    HA HA !
    En effet, les photos sont un peu trop « propres » pour faire vrai.
    Mais on ne doute pas des talents de mam’zelle Zoé !
    Aussi, la 100 MT1 risque de croiser un de ces jours une 125 ETD de la même année, aux alentours de Rouen… Pour sûr !

  12. A propos de Ali...

    En revanche, la « personnalisation » d’une ancienne des années 50 devrait se limiter aux accessoires de l’époque, sans pour autant abandonner l’intégrité de la machine, son garde-boue arrière et son porte-bagages étant spécifiques à cette marque de surcroit, ainsi que la fameuse plaque d’immatriculation Terrot lumineuse…

  13. A propos de Suri...

    Le monde est petit.
    Je possède également une Terrot et je suis sur Vernon.
    Tu as une dynamo ou un volant magnétique sur ta pétrolette ?
    J’ai acheté ma 125 ETD, j’ai cassé la boite au bout de 8 km…
    Je l’ai démontée ce week-end pour changer une fourchette de 3/4ème, la commande de boite et le ressort de sélecteur.
    J’ai aussi changé le ressort de plateau pour du 3 spires acheté chez Chambrier.
    Les vitesses passent, mais la bécane ne démarre plus…
    J’ai un système magnéto France Lyon et je crois que c’est ça qui ne fonctionne pas.
    Aurais-tu un tuyau concernant ce mécanisme ?
    Ma batterie doit-elle absolument être chargée pour démarrer à la poussette ou au kick ?

  14. A propos de L'Aurore...

    Salut Suri,
    Est-ce que tu as regardé le réglage de tes rupteurs pour le démarrage, car ma ETD ne démarre plus si les rupteurs sont déréglés.

  15. A propos de Mohammed...

    Salut Zoé,
    Ta Terrot déchire grave !
    Comment as-tu fait pour avoir une peinture « black rouille » ?
    Merci d’avance pour ta réponse.

  16. A propos de François Fouache...

    Salut Zoé,
    Félicitations pour ta restauration !
    Je viens d’achever la mienne, une Gnome et Rhône R4B de 1952 qui appartenait à mon papy.
    Deux ans de prise de tête, une marque et des pièces françaises assez rares…
    Mais un bonheur de rouler avec !
    Bref.
    Je suis Normand, pas très loin de Rouen, 15 minutes environ.
    Eh ouais, ça bricole à la campagne !
    J’ai pas mal lutté avec mon carburateur Gurtner 20D, donc je comprends très bien ce que tu expliques dans cette petite vidéo…
    Je suis sur un projet identique, utiliser une base d’ancienne afin de me faire ma moto, et en l’occurrence une entretube moderne.
    Je te laisse visualiser !
    En tout cas, encore félicitations, et au plaisir de rouler côte à côte…
    ;)

Ajouter un commentaire