Sponsor

Sponsorisez UPDLT !
Envie de promouvoir votre marque ici ? Contactez-nous...
Thelma & Louise, les Honda CX jumelles de Maquerelle.

Maquerelle nous présente ses Honda CX jumelles : Thelma & Louise…

Le logo de Maquerelle.

Voilà à peine 6 mois que l’atelier Maquerelle nous a dévoilé sa 1ère création (souvenez-vous : Marie-Madeleine, une élégante BMW vêtue de gris et parée de bois…), 6 mois pendant lesquels Stefan et Till n’ont pas vraiment chômé, puisque ce n’est pas 1 mais 2 nouvelles prépas qu’ils nous présentent cette fois-ci.

Leurs nouvelles héroïnes s’appellent Thelma et Louise, et ce sont 2 motos quasiment identiques, des jumelles dont les noms évoquent à la fois la féminité et la rébellion, des idées qui collent bien à l’image de leur petit bouclard parisien. A la base, ces 2 Honda CX 500 ont été chinées « stock » sur le Coin-Coin, et il est intéressant de les confronter à la photo d’un modèle d’origine justement, pour bien prendre toute la mesure du travail accompli !

Thelma & Louise, les Honda CX jumelles de Maquerelle.

Les commanditaires de ce chantier se trouvent être de bons amis, des potes qui ont un jour eu l’envie, presque sur un coup de tête, de posséder à la fois quelque chose de semblable et d’unique. Stefan nous a laissé entendre que le courant était vite passé entre eux, et qu’ils préféraient d’ailleurs se mettre au service de personnes ayant un état d’esprit proche de leur propre univers.

Signalons au passage que la mise en relation de ces 2 partis s’est faite grâce à « Un pneu dans la tombe » !

Peintures complètes, selles sur mesure, et surtout utilisation du bois dans leurs créations… Même si certains aspects pourraient devenir à terme une sorte de marque de fabrique, chaque prépa est quand même l’occasion de tester une nouvelle recette adaptée à un client particulier.

Sachant que ces machines allaient dormir dehors par exemple, nos camarades ont cette fois-ci recouvert les selles de Skaï, et ce bien qu’ils considèrent le cuir comme étant plus agréable à travailler. Pour ce qui est des éléments en bois par contre, la méthode de Stefan n’a pas changé : toujours en contreplaqué collé à la résine époxy.

Vue de profil de l'une des 2 Honda CX 500 sorties de chez Maquerelle.

Sur ces bécanes, 2 choses retiennent particulièrement notre attention. Les écopes en bois d’abord, qui renferment à la fois les compteurs, les phares et les clignotants, et qui leur donneraient presque des airs de Supermotard, en tout cas un look assez radical ! Et le train arrière ensuite, un bras oscillant « homemade » venant écraser un amortisseur unique, en remplacement des combinés d’origine. C’est sans doute là que se concentre la plus grosse partie du travail réalisé !

Mais il ne faudrait pas pour autant oublier toute une foule d’autres détails, et notamment les batteries relocalisées qui, désormais cachées sous le moteur juste devant la roue arrière, peuvent être extraites de leurs boites par le biais (excusez du peu !) d’une rampe d’accès.

Le bras oscillant créé par Maquerelle pour cette Honda CX 500 s'appuie sur un mono-amortisseur.

Mais nous avons tout de même préféré éviter les photos macro, car, au moment de notre passage à l’atelier, les belles devaient encore subir pas mal de finitions, en vue d’un « shooting » pro prévu quelques jours plus tard. En attendant de découvrir ici ou là ces autres clichés, sachez que beaucoup d’autres projets sont à l’étude chez Maquerelle. D’ailleurs, à ce propos, si vous aviez envie de les gâter pour Noël, Till ne serait pas contre un poste TIG, histoire de pouvoir s’exercer à la fabrication de réservoirs sur mesure…

Voilà qui devrait rendre leurs prochaines créations encore plus originales !

Cliquez ici si vous ne voyez pas apparaître le diaporama intégré.

A propos de Nephen :

Parisien né en 1985 et roulant en Triumph Bonneville T100, le permis depuis peu mais déjà bien accro, également guitariste à ses heures perdues...

2 articles publiés par cet auteur

Un avis, une question, une réaction ?