Fly Low 2015, à travers l'objectif de Mark Meisner...

Fly Low 2015, à travers l’objectif de Mark Meisner…

Cette année on a remis les pieds à Fly Low, le belgian bike show… chaud ! Et notre camarade Mark Meisner s’est chargé d’en rapporter de belles photos.

Rendez-vous nous était de nouveau donné le 17 mai de l’autre coté de la frontière, pour assister à un belgian bike show baptisé Fly Low. Souvenez-vous, la 1ère édition de cet évènement nous avait laissé le souvenir d’un très bon moment, et c’est donc sans se faire prier qu’on a fait les pleins des brèles le mois dernier, et pris la route direction le plat pays. Au programme : Belgique, bière, bécane, le secret du bonheur, les fameux 3 B. What else ? Barbecue ? Babes ? Oui, ces cases-là aussi ont été cochées.

On était d’autant plus motivés que la manifestation avait été relocalisée, on nous avait promis à Bruges un lieu plus grand et plus beau, le Het Entrepot. Ceux qui y ont vu l’occase d’aller boire un verre en ville dans la foulée en ont été pour leurs frais. Au cœur du quartier touristique, comptez 4 EUR pour un demi de Jupi… Bientôt plus cher qu’à Paris ! Dans l’enceinte en revanche pas besoin de péter son LDD pour étancher sa soif ou se restaurer, et l’odeur de saucisse grillée qui se mêlait à celle de l’essence brûlée a eu vite fait de nous mettre en appétit.

C’est donc un casse-dalle à la main qu’on s’est mis à déambuler dans les allées, fort heureusement sous un ciel plus que clément. La météo joue toujours sur le succès d’un évènement moto, mais là le bâtiment abritait à peine 1/5ème de l’expo… Risqué ! En cas de forte pluie la situation aurait pu virer à la corvée pour la majorité installée à l’extérieur, mais finalement c’est les coups de soleil qui étaient le plus à craindre ce jour-là. Le temps était en fait identique à l’an passé, et le reste aussi d’ailleurs, à peu de chose près. On pensait qu’avec ce déménagement Fly Low accueillerait significativement plus d’exposants, mais notre a priori n’a pas été transformé en sentiment.

Reste qu’il y avait quand même de bien belles choses à voir, et quelques bécanes modifiées en dépit du bon sens aussi il faut bien l’avouer. Mais du drag’ Triumph d’époque dans son jus et titré, à la récente Ducati Scrambler légèrement retouchée, il y en avait pour tous les goûts et tous les styles étaient je crois représentés. Exposer un chopper psychédélique à longue fourche et commande suicide à 2 m de la Ducati 900 SS « TT3 DiFazio » de Bernard Mont (une bête orange avec un train avant façon Vyrus pour ceux qui ne visualisent pas…), reste d’ailleurs la force et l’intérêt de ce genre de show à mon avis.

La scène belge avait donc bien évidemment répondu présent : KD Motorcycles Belgium, Bike Service Broucke, Kruz Company, MotoKouture (chez qui nous irons faire la fête dans 2 semaines, à l’occasion de notre 30ème RDV mensuel !)… Peu de pointures locales manquaient à l’appel. Et sous les barnums étrangers on croisait quelques frenchies, l’occasion pour certains de détailler in real life la Speed Twin racing de Frank Chatokhine par exemple (notre champion de dirt track vintage…), ou encore la boxer « Sprint Beemer » de Sébastien Lorentz (notre personnalité UPDLT 2013…). Gare aux tympans !

Coté photos, j’avais volontairement oublié mon appareil à la maison, pour mieux profiter de chaque instant et parce que je savais qu’il y aurait sur place des photographes pleins de talent. Pour les belles images ci-dessous, c’est donc notre camarade Mark Meisner qu’il faut remercier !

Honnêtement, cette manifestation n’est pas encore en mesure de rivaliser vraiment avec les plus gros évènements du genre, et notamment le Bike Shed récemment organisé dans la capitale. Mais pour ceux qui vivent plutôt au nord de Paris il vaut le déplacement. Fly Low, c’est l’occasion d’une virée par les petites routes et vers un pays que j’aime bien (ça vaut mieux que 02h30 d’ennui sur l’A1 !), et la promesse d’une journée très agréable pour peu que le soleil soit en chemin. On s’y voit l’an prochain ?

P.S.: Comme souvent Séb était de la partie avec nous, et il en a profité pour pondre une petite vidéo qui a le mérite d’exister, et de me faire marrer ! En espérant qu’elle vous mette la patate aussi…

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

585 articles publiés par cet auteur

Un avis, une question, une réaction ?