Wings & Rides 2016 : on espère d'autres éditions !

Wings & Rides 2016 : on espère d’autres éditions !

Les 12-13 mars derniers les motards étaient conviés à La Ferté-Alais, on y était, naturellement, et Wings & Rides fut pour nous synonyme de bons moments…

Nous sommes plus d’un mois après l’évènement. Toute la blogosphère a déjà publié ses photos à ce sujet… Toute ? Non ! Car un site administré par un irréductible bras cassé résiste encore et toujours au fait d’être à l’heure. Eh, vous me reconnaissez ? Mais c’est moi, super connard ! Votre serviteur systématiquement à la bourre… Blague à part, on était donc le 12 mars dernier à Wings & Rides, armé pour ma part de l’appareil de ma gonzesse qui me faisait le plaisir de m’accompagner (et avec lequel cette fois je pense m’en être mieux tiré qu’au moment du shooting de la Ducati Scrambler que j’avais testée…), histoire de pouvoir vous rendre compte des bécanes exposées ce jour-là sur l’aérodrome de La Ferté-Alais.

C’est d’ailleurs ce qui avait attiré mon attention, distillée au fil de l’eau sur les réseaux sociaux : la liste des noms. Des blazes pas forcément connus de tous, mais pourtant des préparateurs, voir des builders, pas nés de la dernière mode et pour certains même blanchis sous le harnais. Des mecs qui ont parfois déjà survécu à 10, 15 voir 20+ ans de métier, forcément ils sont pas dans le game pour déconner. Aussi j’espère que vous reconnaitrez leur boulot à travers mes photos sans que j’ai besoin de les mentionner…

A ce propos je ne vous promets pas l’exhaustivité à travers mon diaporama, pour tout shooter les heures nous ont manqué. Une 1/2 journée sur place seulement, on a pas vu le temps passer ! Je me suis même retenu d’aller saluer quelques connaissances dans l’après-midi, en pensant les retrouver à la soirée normalement réservée aux partenaires et aux exposants, mais à laquelle les organisateurs nous avaient gentiment invités. Perdu… Tous les potes n’ont pas pu se joindre à nous pour les concerts et le buffet, et je n’ai pas manqué de regretter d’en avoir zappés.

Bref, les pros avec lesquels j’ai pu échanger en tout cas étaient unanimes : super évènement que Wings & Rides. Sa gratuité notamment, tant pour les visiteurs que pour les bouclards simplement invités à contribuer à la tombola pour obtenir un stand, a pesé dans la balance, a fortiori aux portes de Paris où la pratique n’est quand même pas courante.

Résultat : une foule dingue a fait le déplacement pour cette 1ère édition, attirée par les motos présentées mais sans doute aussi en partie par les avions. Car oui, ce rassemblement organisé sur un aérodrome proposait également d’admirer de superbes zincs de collection, et même de monter à bord pour les plus téméraires avides de sensations ! Ajoutez à cela quelques belles autos, une quantité de beaux vélos, et vous obtenez une manifestation qui fait le bonheur des amateurs de nobles mécaniques, qu’elles se pilotent avec un manche, un volant ou un guidon.

Pour tout ça, plus pour des détails de la soirée que je ne peux décemment pas vous livrer (ce que c’est que l’alcool, hein ?), on a bien kiffé notre virée à Wings & Rides. Bravo pour cet évènement qui aura aussi été l’occasion pour beaucoup d’effectuer des essais chez BMW et Harley. Pour ce qui nous concerne d’ailleurs on a fait un tour en Dyna Low Rider. Sympa, mais bordel de merde ça freine pas ! Haha ! Enfin, disons que pour une brèle affublée d’un double disque je ne m’attendais pas à ça… Faut dire aussi que les guides de notre groupe n’étaient pas là pour enfiler des perles, et tant mieux. Qu’est-ce que tu veux tester si tu peux pas un minimum enchainer des pifs-pafs et essorer la poignée ?

Bref, à mon sens il serait dommage de la part des organisateurs de ne pas remettre ça, et si ça doit effectivement se reproduire on fera bien sûr notre possible pour être là. De votre coté vous vous interrogez encore ? J’espère qu’une poignée d’images saura vous convaincre que vous avez tort…

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

601 articles publiés par cet auteur

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Un avis, une question, une réaction ?