Annonce

Fringues, accessoires...
Show your support !
La Ducati 70 Mostricino de Dominique.

Concours RAD : Ducati 70 Mostricino by Dominique…

La 2ème session du concours de prépas organisé par RAD, en partenariat avec « Un pneu dans la tombe », est en cours, et la Ducati 70 Mostricino de Dominique fait partie des concurrentes !

Celle-ci vous plaît ?

Alors votez pour elle, elle porte le #6 : http://radmagazine.fr/prepa-contest-2012/concours-prepa-2012-2eme-manche/

La Ducati 70 Mostricino de Dominique.

Le mot du proprio :

« J’ai fabriqué moi-même cette mini Mostro à l’échelle 2/3 en 1998, étalées sur 18 mois, 500 heures de travail ont été nécessaires.

Le bloc fait appel à un cylindre de Dax 70 et un bas moteur de SS 50, il est suspendu dans un cadre fait de tubes d’acier. Le carbu a été prélevé sur une Honda 125 Twin, les roues et l’amortisseur sur un scooter Yamaha, tandis que la fourche a été construite de A à Z. En alu, le guidon, les repose-pieds et leurs platines sont également "maison", alors que le freinage provient lui de chez Brembo. Un réservoir en tôle a été fabriqué, mais il est caché sous une coque en polyester conçue en même temps que la bavette arrière, les garde-boue et le cache compteur.

Pour l’anecdote, de nombreux pilotes de renommée internationale ont pris place sur cette petite machine le temps d’une photo, mais c’est sur le banc de montage de l’usine Ducati, lors du 1er World Ducati Weekend, que j’ai eu l’occasion de faire mon meilleur cliché. »

Parce que pour moi ces 2 créations de Dominique sont indissociables, même si celle-ci n’est pas inscrite au concours, je vous livre quand même également la description de sa Ducati 80 Desmocino :

« Toujours à l’échelle 2/3, cette autre miniature aura nécessité un peu moins de travail (250 heures tout de même !), mais sa construction se sera étalée sur 3 ans.

Le moteur et le gros de la partie cycle proviennent d’une Honda CY 80, à l’exception des tés de fourche chipés à une 103 Peugeot, les amortos à un quad, les jantes à rayons de 12 pouces à un dirt-bike, et le moyeux avant à une petite italienne des années 70 ayant également fourni les bracelets. Là aussi une coque en polyester a été fabriquée, en même temps que le cul de selle et le garde-boue avant, pour cacher un réservoir en tôle "maison" surplombé d’un bouchon en alu taillé dans la masse.

Toutes les deux ont souvent été immortalisées, et une vidéo susceptible de vous intéresser est même visible sur ma chaine YouTube. »

Cliquez ici si vous ne voyez pas apparaître le diaporama intégré.

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en Honda QR 50, et chevauche aujourd'hui une Kawasaki W650 qui ne demande qu'à être customisée. Encore une "bratstyle à deux balles" ? Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, autrefois brasseur de "Chicks and beers", désormais au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

773 articles publiés par cet auteur

1 commentaire

Ajouter un commentaire
  1. A propos de SaltoRico...

    Superbe boulot qui sort vraiment des sentiers battus, et nous change des clichés actuels à base de bande thermique, selle raplapla, pneus ballons, et absence de garde-boue avant…
    Chapeau, sincèrement !

Un avis, une question, une réaction ?