Annonce

Stickers Deluxe
Stickers & apparel, finest quality...
Dix conseils pour devenir un biker...

Non mais franchement ; vous vous prenez vraiment pour des « bikers » !?

Message à caractère informatif à destination des « bikers » en carton-pâte, des motards d’élevage qui se fantasment une vie de pirate des gras-du-bide ; en boléro…

T’es cadre commercial, prothésiste dentaire ou animateur télé ? Tu portes un costard-cravate toute la semaine, mais tu te déguises en rebelle le week-end ? T’as payé comptant une CVO flambant neuve, en pensant que ça ferait de toi un mec badass ? Mec, si tu te prends trop au sérieux depuis que tu te traînes en HD, la liste de conseils qui suit est pour toi.

P.S.: Que les professions susmentionnées ne se sentent pas trop particulièrement visées. J’aurais très bien pu citer en exemple les huissiers de justice ou les contrôleurs des impôts… Mais mon stock de goudron et de plumes ne me permet pas de rhabiller tout le monde à la fois !

Note du taulier :
Papier de votre serviteur initialement publié sur le blog de (feu) Comete Motocycles. Le site en question ayant disparu avec la marque, j’ai réintégré ici ce contenu afin que vous puissiez malgré tout en profiter. Bonne lecture !

Ca y est ! Après de longues semaines d’attente, tu viens de recevoir un coup de fil de ton concessionnaire qui t’annonce que ton Sportster 72 est enfin arrivé à l’atelier. Un guidon ape hanger, une peinture metal flake, un an d’abonnement au HOG offert… Avec ton pin’s « Bar & Shield » et ton poster faussement dédicacé de Paul Teutul Sr., t’as vraiment l’impression d’être un « biker » ?

Non mais franchement ; vous vous prenez vraiment pour des

Je regrette de te décevoir, mais posséder cette Harley dernier cri, même équipée d’un Vance & Hines déchicané, ne suffira pas à te procurer la crédibilité que tu pensais soudainement obtenir avec le seul renfort de ton chéquier. Et ne rajoute pas que tu as maté deux fois les cinq saisons de « Sons of Anarchy » ; tu aggraverais encore ton cas ! Non, sincèrement désolé de te le dire, mais gagner en charisme c’est un tout petit peu plus compliqué que ça…

Heureusement je suis là pour t’affranchir, et te livrer les dix règles d’or qu’il te faudra impérativement suivre à la lettre, pour vraiment donner à ton entourage et à tes collègues de bureau l’impression que tu as rejoins je ne sais quel obscur club motocycliste hors-la-loi.

Conseil #01 : Ne te déplace plus seul

Par définition, un MC se compose naturellement de plusieurs personnes, et pas n’importe lesquelles ! Tu trieras les membres de ton chapter sur le volet, chacun de tes acolytes se devant d’avoir l’air rude, d’afficher une mine patibulaire (mais presque).

Dix conseils pour devenir un biker...

Conseil #02 : Achète-toi des muscles

Un biker est nécessairement fort et impressionnant. Mais surpris en train de prendre soin de ton corps, tu pourrais être discrédité. Aussi tes exercices physiques se feront à l’abri des regards indiscrets, par exemple en soulevant quelques blocs de fonte dans le garage.

Dix conseils pour devenir un biker...

Conseil #03 : Répare toi-même ta moto

Y compris sur le bord de la route, et de préférence avec ta bite et ton couteau. Si l’on apprend que tu confies tes révisions au réseau de la MoCo, ta réputation naissante est foutue ! De même, tu oublieras les catalogues d’accessoires aftermarket type « Live to Ride » ou « Screamin’ Eagle ». On ne veut voir sur ta bécane que des pièces volées ou homemade.

Dix conseils pour devenir un biker...

Conseil #04 : Sois entreprenant

En particulier avec les nanas ; tu ne les laisseras jamais faire le premier pas. Au contraire, impose leur la démonstration de ton assurance en béton, qu’elles comprennent que tu n’es pas homme à qui l’on refuse ce qu’il désire.

Dix conseils pour devenir un biker...

Conseil #05 : Sélectionne tes partenaires

Evite de fricoter avec des grenouilles de bénitier qui n’embrassent pas avant le troisième rendez-vous. Qu’il s’agisse de vivre une aventure d’un soir ou bien d’élire ta régulière, ta old lady, systématiquement, tu jetteras ton dévolu sur les gonzesses les moins farouches.

Dix conseils pour devenir un biker...

Conseil #06 : Fais preuve d’irrévérence

En toutes circonstances ton devoir est désormais de choquer voir d’effrayer les bourgeois. Partant de là, n’hésite pas à agresser verbalement ceux que les bikers surnomment péjorativement citizens, au pays de l’oncle Sam, ni même à leur adresser des gestes obscènes. Plus tu auras l’air hostile mieux ce sera !

Dix conseils pour devenir un biker...

Conseil #07 : Bois comme un trou

De mémoire de liquoriste, on a jamais vu un authentique biker carburer à la flotte. Ce qu’il te faut c’est du bizarre, du brutal, et en quantité ; le genre de boisson d’homme que seules quelques polonaises sont capables d’apprécier au petit déjeuner. De plus, ceci te mettra en condition pour assumer le point suivant…

Dix conseils pour devenir un biker...

Conseil #08 : Renonce à la pudeur

Ne serait-ce que pour faire rire tes petits camarades passablement éméchés, tu saisiras chaque occase d’exposer au grand jour tes parties génitales, ces organes que tu auras bien évidemment pris soin de négliger, cela va sans dire.

Dix conseils pour devenir un biker...

Conseil #09 : Déclenche des bagarres

Aussi souvent que possible, et pour les raisons les plus futiles. Une gueule qui ne te revient pas, et voilà le motif tout trouvé pour ramasser la clé anglaise ou le manche de pioche qui traînaient à tes pieds, et en faire une arme par destination. Souviens-toi du point #01 : la force du nombre te procurera l’audace nécessaire, communément appelée effet de meute.

Dix conseils pour devenir un biker...

Conseil #10 : Fais-toi arrêter

Tu ne peux exercer tes prétendues activités illégales sans tôt ou tard être inquiété, que ce soit par des bandes rivales sinon par les forces de l’ordre. De fait, un casier judiciaire trop longtemps vierge serait du plus mauvais effet ! Tandis qu’en enchaînant les séjours à l’ombre, tu pourras avantageusement enrichir ton CV.

Dix conseils pour devenir un biker...


En définitive, si mon inventaire n’est sans doute pas exhaustif, il a au moins le mérite d’exister. Et d’être utile aux prospects ? Que ce soit pour donner votre avis sur cet édifice, ou y ajouter la pierre de vos idées, n’hésitez pas à ramener votre fraise en commentaire !

P.S.: Les photos illustrant mon propos (humoristique à un point manifeste j’espère) ont été dénichées chez :

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en Honda QR 50, et chevauche aujourd'hui une Kawasaki W650 qui ne demande qu'à être customisée. Encore une "bratstyle à deux balles" ? Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, autrefois brasseur de "Chicks and beers", désormais au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

774 articles publiés par cet auteur

3 commentaires

Ajouter un commentaire
  1. A propos de Crao Polaroil...

    T’as oublié de jeter les clés de ta bagnole au fond d’une rivière, parce que t’aimes pas les caisseux qui t’empêchent de rouler à ton rythme !

Un avis, une question, une réaction ?