Sponsor

Sponsorisez UPDLT !
Envie de promouvoir votre marque ici ? Contactez-nous...
Peugeot 515 : la mamie aux multiples records...

Peugeot 515 : la mamie aux multiples records…

Cette moto française a 77 ans, toutes ses dents, et plusieurs records du monde à son actif ; la Peugeot 515 en son temps en avait dans le moulbif !

Une des motos qui m’a le plus marqué, lors de notre récente venue au salon Rétromobile, c’est cette Peugeot 515 de 1934. D’abord, j’ignorais jusqu’alors la présence historique de « gros cubes » dans la gamme de la marque au lion, mais surtout, j’ai particulièrement apprécié l’esthétique de ce qui s’avère être une machine de compétition.

De sa ligne fine et basse, à son monocylindre longue course, à arbre à cames longitudinal et soupapes en tête, en passant par sa fourche à parallélogramme et ses échappements libres, descendant de part et d’autre du châssis pour longer le moteur, sans parvenir à atteindre les commandes reculées, situées au niveau du moyeu de la roue arrière, alors que les grippes-genoux, habituellement solidaires du réservoir, se retrouvent quasiment sous la selle, ce qui semble indiquer une position on ne peut plus radicale, il n’y a pour moi pas grand chose à jeter sur cette ancienne au caractère visiblement bien trempé. Et je ne parle même pas du superbe contraste, entre le bleu profond de sa carrosserie, et la teinte ivoire de ses jantes à rayons.

Mais, au-delà de son look, cette moto à la mécanique robuste, notamment en raison d’une lubrification automatique assurée par un carter sec et une pompe à huile généreuse, et du fait de l’utilisation massive de roulements à billes et à aiguilles, chose moderne pour l’époque, fût aussi une redoutable rivale en son temps. Avec elle, c’est pas moins de 9 records mondiaux qui seront battus les 5 et 6 octobre 1934, sur le circuit de Montlhéry, dont ceux des 24h00 et des 3 000 km, avec, dans les 2 cas, une vitesse moyenne supérieure à 118 km/h. Je sais pas vous, mais moi, j’ai beau l’adorer comme ça en photos, cette Peugeot 515, je n’arrive vraiment pas à m’imaginer là-dessus pendant 24h00, et encore moins 3 000 km…

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en QR 50, et chevauche aujourd'hui une FZ 750 stock depuis ma séparation regrettable d'avec ma W650 custom. Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

658 articles publiés par cet auteur

Un avis, une question, une réaction ?