Annonce

Fringues, accessoires...
Show your support !
Une Harley-Davidson XRTT aperçue à Iron Bikers.

Iron Bikers 2012 : une seconde édition qui confirme…

Comme prévu l’an passé, nous sommes retournés cette année à Iron Bikers, et, comme nous l’avions pronostiqué à l’époque, nous avons passé un excellent moment.

Dans les grandes lignes, l’évènement n’a pas beaucoup évolué, et nous avons même retrouvé beaucoup de stands et de clubs déjà présents lors de l’édition précédente ; mais n’allez pas croire que cela nous ait déçus, nous avions déjà bien apprécié la première mouture, et nous n’avons donc pas boudé notre plaisir cette fois-ci.

Différence de taille tout de même, par rapport à 2011 : le rendez-vous était cette fois donné sur le circuit de Montlhéry, celui de Carole étant en travaux à cette même période, et, moi qui ne connaissais ce lieu que de réputation… Je peux vous dire que j’ai été fortement impressionné !

En remontant la pente du souterrain qui nous amenait au centre de l’arène, tomber soudain nez à nez avec des pistardes à l’ancienne qui couraient à la verticale sur un mur de béton, le tout dans le vacarme de leurs moteurs 2 temps dont le son résonnait contre la piste, m’a tout simplement donné le vertige pendant quelques secondes !

Vue panoramique du virage relevé de Montlhéry.

Je ne sais pas encore s’il est acté que cette manifestation se déroulera dorénavant systématiquement sur cet autodrome, mais je peux vous dire qu’on a pas regretté les quelques dizaines de kilomètres parcourus en plus depuis Lille, a fortiori parce que l’on avait prévu tout notre samedi pour faire le trajet aller, et réservé un gite dans les environs pour être à la première heure sur les lieux le lendemain.

Un trajet sans réelles encombres par ailleurs, puisque nous avons poursuivi la pluie tout le jour sans jamais la rattraper, et ce grâce à un itinéraire redéfini le matin même en fonction de la météo, et faisant la part belle aux détours savamment (ou pas…) calculés.

Vue panoramique de la grille de départ de Montlhéry.

Le dimanche, le temps était par contre au beau fixe, et même limite caniculaire, avec pour seule ombre au tableau le fait que l’UTAC (un poil cul-serré…) avait interdit toute vente d’alcool sur le circuit, et que nous n’avons par conséquent même pas pu nous offrir une bonne bière bien fraîche pour nous désaltérer dans l’après-midi.

Etant donné notre expérience de l’année dernière, nous avions bien emporté notre pique-nique (et vue la queue aux stands de bouffe à l’heure du déjeuner, on a bien fait !), mais on sait désormais qu’il faudra aussi amener les boissons la prochaine fois. A bons entendeurs…

Enfin, il aurait fallu plus que cela pour nous gâcher la journée, et, une photo valant 1 000 discours, je vous laisse découvrir les nôtres pour vous faire une idée de l’excellent moment que nous avons passé le mois dernier.

Enjoy!

Cliquez ici si vous ne voyez pas apparaître le diaporama intégré.

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en Honda QR 50, et chevauche aujourd'hui une Kawasaki W650 qui ne demande qu'à être customisée. Encore une "bratstyle à deux balles" ? Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, autrefois brasseur de "Chicks and beers", désormais au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

733 articles publiés par cet auteur

Un avis, une question, une réaction ?