Annonce

Fringues, accessoires...
Show your support !
Sunday Speedshop : Oh les beaux scarfs de motorfreaks !

Sunday Speedshop : Oh les beaux scarfs de motorfreaks !

Ou les élégants tours de cou, si vous préférez, pour les mordus de vieilles bécanes dont nous sommes, et dont est naturellement Janick, le créateur de Sunday Speedshop…

Foulards, écharpes ou bandanas, si comme moi vous roulez en jet quelle que soit la saison, il y a fort à parier que vous utilisez tôt ou tard ce genre d’accessoires. Partant de ce postulat, notre camarade Janick (l’un des membres fondateurs du fameux FAT Club) s’est mis en tête de proposer ses propres étoffes au toucher soie, et aux motifs plutôt évocateurs pour qui partage la même culture motocycliste que nous. Aussi, contrairement aux alternatives précédemment évoquées, ses scarfs (tours de cou, en français…) s’enfilent comme une pin-up enfilerait ses bas en un tour de main, et peuvent être lavés en machine. Plus pratique, tu meurs !

« Lors de la fabrication de nos produits, nous apportons le plus grand soin aux détails. Ils sont façonnés avec des coutures résistantes et des surpiqûres renforcées, pour survivre à l’épreuve du temps comme une moto qui traverse les époques. »

Sunday Speedshop est le projet d’un passionné, qui fait fabriquer en France des produits de qualité et en gère lui-même la diffusion, en bon artisan. Coté tarif, pas de surprise ils sont tous à 37,00 EUR, et bonne nouvelle, la bannière d’entête du catalogue affiche « free shipping ». Pour ceux qui auraient séché plus de cours d’anglais que toute ma classe réunie, ça veut dire en gros que les frais de port sont gratuits. Ci-dessous, vous pouvez apercevoir une sélection de modèles. Mais la collection évolue sans cesse, alors mieux vaut se rendre directement sur le site de la marque pour découvrir les tout derniers ornements proposés.

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en Honda QR 50, et chevauche aujourd'hui une Kawasaki W650 qui ne demande qu'à être customisée. Encore une "bratstyle à deux balles" ? Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, autrefois brasseur de "Chicks and beers", désormais au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

742 articles publiés par cet auteur

Un avis, une question, une réaction ?