Annonce

Sponsorisez UPDLT !
Envie de promouvoir votre marque ici ? Contactez-nous...
La couverture de "Culbuteur" #12, le mag' motard underground oublié des seventies.

« Culbuteur », le mag’ motard underground oublié des seventies…

L’adage veut qu’on ne juge pas un livre à sa couverture ; mais c’est tout ce que j’ai concernant cet ancien (et sulfureux ?) magazine moto baptisé « Culbuteur ».

Si les images de cet article ont été chipées à Deadlicious, c’est grâce à mon pote Bastien du Garage à vue que j’ai découvert l’existence de ce magazine moto aussi rare que vintage, et donc culte je suppose… Les couv’ de « Culbuteur » sont en tout cas alléchantes, et d’après ce que je sais crois savoir, seuls douze numéros seraient parus entre 1972 et 1973, à un rythme qui plus est variable. La rédaction ne devait pas faire dans la dentelle, à première vue. Si l’un de vous se souvient de quoi que ce soit à ce sujet, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais !

P.S.: Et m’envoie s’il le souhaite (on peut rêver !) les éventuels exemplaires en sa possession à l’adresse que je peux lui filer en MP… J’en ferai naturellement profiter la communauté.

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en Honda QR 50, et chevauche aujourd'hui une Kawasaki W650 qui ne demande qu'à être customisée. Encore une "bratstyle à deux balles" ? Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, autrefois brasseur de "Chicks and beers", désormais au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

770 articles publiés par cet auteur

6 commentaires

Ajouter un commentaire
  1. A propos de Gros Luc...

    Les mecs en cuir sont des anges de la rue de Lappe.
    Dans le #01 ils expliquaient comment obtenir une moto à pas cher, haha !
    Quand le journaliste leur demanda comment ils gagnaient leur vie, ils lui répondirent :

    « Tu vas te barrer et laisser ton magnéto sur la table ; voilà comment on la gagne ! »

    La classe, mec.
    Celui avec la nana en travers de la selle est Olivier Mosset, un peintre gauchiste maintenant rouge-blanc et vivant en Arizona.
    Un petit bonjour à « Clic-Clac » (Yan Morvan), et félicitations pour son bouquin « Les blousons noirs ».

  2. A propos de Gros Luc...

    C’était notre quotidien au propre et au figuré, haha !
    Le #01 est un véritable collector, en effet, quasiment introuvable.
    Mes exemplaires achetés à l’époque ont disparu suite à de nombreux déménagements.
    Par contre on trouve encore sur le web quelques exemplaires du bouquin « Le cuir et le baston » de Maurice Lemoine, avec des photos de Yan Morvan.
    L’auteur a eu quelques frayeurs lors de son élaboration en immersion, mais a réussi un reportage digne de celui de Hunter Thompson et une véritable étude sociologique.
    Un conseil si vous l’avez : ne le prêtez pas…

  3. A propos de Arfel...

    Salut,
    Je viens justement d’hériter du #01 ; je ne connaissais pas du tout…
    Bien content d’apprendre qu’il en existe douze numéros !
    Je vais donc me lancer à leur recherche.
    :)

  4. A propos de Gros Luc...

    « Culbuteur », c’est du grand n’importe quoi et, à juste titre, « kulte », comme le défunt « Actuel » mais version « biker » ; ça a traumatisé toute une génération, haha !
    Un grand moment de « kontre kulture » de l’époque Pompidou-Giscard.

  5. A propos de Cozar...

    J’ai découvert « Culbuteur » à 13 ans, ils ont même publié un de mes dessins ; j’en cherche aujourd’hui, mais c’est cher ; c’était super, déjanté, underground ; il a été interdit…

Un avis, une question, une réaction ?