Cévennes Rétromotors dévoile une terrible Aprilia RS 250 !

Cévennes Rétromotors dévoile une terrible Aprilia RS 250 !

Œuvre d’art ? ORNI ? Cafe-racer ? Une chose est sûre : cette superbe Aprilia RS 250, estampillée Cévennes Rétromotors, est aussi originale qu’artisanale…

Voilà un moment que je suis le travail de Cévennes Rétromotors, et que j’en partage même des aperçus sur les réseaux sociaux. Derrière cette enseigne il est un homme, Cédric. Que dis-je un homme, un forcené, un maboul du tas et du maillet ! Car oui, un mec qui part d’une simple tôle pour rhabiller toute une moto, ici une exclusive Aprilia RS 250, perso j’appelle ça un marteau. Résultat : on sait plus si c’est de l’alu, ou bien une hallu…

« Celui qui travaille avec ses mains est un ouvrier.
Celui qui travaille avec ses mains et sa tête est un artisan.
Celui qui travaille avec ses mains, sa tête et son cœur est un artiste. »

Voilà, Cédric est un artiste. Ca ce n’est pas moi qui le dis, mais cette citation de Saint François d’Assise. Car il faut bien en mettre, du cœur à l’ouvrage, pour fabriquer de toutes pièces pareille carrosserie. On avait déjà vu la magie opérer, sur des têtes de fourches, des réservoirs, des dosserets… Plus rarement sur des machines complètes, et encore moins sur une base de compète. Ici il s’agit de son propre brêlon, et c’est Sébastien Sechinffon, l’auteur des clichés, qui nous en dit plus à son sujet :

« Les échappements, en inox, et tout l’habillage, en alu, sont homemade. Le moteur a été refait à neuf, et le vase d’expansion supprimé. Avec le bâti arrière et le réservoir d’huile maison, c’est encore un peu de poids éliminé. A l’arrivée, une petite Italienne épurée, qui a conservé son allure sportive tout en adoptant des lignes très effilées. »

Voilà ce qui arrive, quand on confie une bécane à Cévennes Rétromotors, quand on sollicite le savoir-faire de Cédric. C’est sorcellerie ! Ou comment élever la customisation au rang d’alchimie… Je l’affirme sans détour : cette Aprilia RS 250 passée entre ses mains est un des trucs les plus fous qu’il m’ait été donné de voir posé sur 2 roues. Un point c’est tout.

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

620 articles publiés par cet auteur

4 commentaires

Ajouter un commentaire

Un avis, une question, une réaction ?