Notre 61ème RDV, à travers l’objectif d'Olivier Touron...

Notre 61ème RDV, à travers l’objectif d’Olivier Touron…

Notre 61ème rassemblement motard à Lille, et dédié à « la bécane à l’ancienne, piégeuse, bruyante et caractérielle », immortalisé par Olivier Touron.

Notre 1er rasso de l’année fut un copié-collé du dernier de l’an passé. Dès lors, « pourquoi prendre la peine de nous le raconter ? », serez-vous peut-être tentés de me demander… « Et pourquoi pas ? », vous répondrais-je dans ce cas-là. A vrai dire il n’y a pas grand chose à partager à ce sujet, à ajouter au fait qu’on a comme d’hab’ passé une très bonne soirée ; sinon les images de cette énième petite virée, qui nous a de nouveau menés du trottoir de Legend Motors au bar de Daytona Motors. Des clichés souvenirs que nous devons, encore une fois, à notre copain Olivier Touron, photographe journaliste de son état.

Enfin, si, il est tout de même un truc à signaler, une surprise de taille à laquelle j’ai été confronté…
A ma connaissance pour la toute 1ère fois dans l’histoire de l’humanité :
UN ZOUAVE S’EST FAIT TATOUER LE LOGO D’UPDLT !
Oui, oui, vous avez bien lu. Et faut dire, moi-même ça m’a mis sur le cul. Bon, Flam, l’intéressé, m’avait bien vaguement fait part de son projet… Mais j’avoue, je pensais simplement qu’il y renoncerait, et des mois plus tard j’en étais même arrivé à l’oublier. C’était sous-estimer notre fidèle camarade, bien décidé à nous montrer de quoi il est capable. Et moi qui m’attendais au départ à une reproduction discrète, genre étiquette de 10-15 cm, je me suis retrouvé face à une transcription king size « tim-burtonesque » ! Autant dire qu’il a placé la barre haut, ce zigoto ! Je doute que l’un de vous tente un jour plus gros…

J’entends d’ici vos réactions variées. Admiratifs, étonnés, dubitatifs, amusés… Critiques, aussi, mais ça c’est parce que vous ne connaissez pas notre ami. Derrière cette initiative il y a une symbolique lourde de sens pour lui. En effet, Flam a connu un grave accident il y a quelques années, alors qu’il quittait une de nos soirées. En plus de 5 ans on a rarement eu d’incidents à déplorer, et heureusement cela s’est finalement bien terminé. Mais quand les flics l’ont ramassé à ce moment-là, il était en piteux état ! Une sortie de route quand tu portes un jet, a fortiori quand c’est un mur de ferme qui t’arrête… Bonjour les dégâts.

C’est une épreuve qui l’a inévitablement marqué, et qu’en quelque sorte il a souhaité conjurer. Avoir « un pneu dans la tombe », lui, ne sait que trop ce que cela signifie. Voilà qui éclaire ce qui pouvait paraître une simple fantaisie. Mais peut-être faut-il en passer par là pour comprendre ça. Quand tu t’es méchamment planté, quand la faucheuse t’a déjà chatouillé les pieds… Est-ce que t’en as encore quelque chose à secouer, de ce que les autres peuvent penser ? Je suppose que non. Mais je vis bien de me poser la question ! Pour ce qui est d’avoir la réponse, je ne suis pas pressé. Mollo avec la poignée… On a qu’une vie, tâchez d’en profiter. C’est ce qu’on tente de faire de notre coté. Chaque mois, nos rassos servent à ça. Et on espère être là, tous, encore longtemps pour les perpétuer.

« VIENDEZ NOMBREUX ! »

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en QR 50, et chevauche aujourd'hui une FZ 750 stock depuis ma séparation regrettable d'avec ma W650 custom. Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

625 articles publiés par cet auteur

Un avis, une question, une réaction ?