Une Honda CB 750 Four cafe-racer, signée "Sur les chapeaux de roues"...

Une Honda CB 750 Four cafe-racer, signée « Sur les chapeaux de roues »…

Dans un milieu où la passion remplace souvent la rémunération, « Sur les chapeaux de roues » tient bon ; et cette Honda CB 750 Four cafe-racer en est la dernière réalisation.

On ne peut pas dire que 2017 n’aura été qu’une année de fête. Entre autres et dans le désordre, on aura vu Dub Performance baisser le rideau (ici), RAD Motorcycles Magazine abandonner le papier (), EdTurner Motorcycles jeter l’éponge (ici), et les créateurs de "Sur les chapeaux de roues" divorcer (). On a beau savoir que notre milieu a « un pneu dans la tombe », on en est pas moins affectés par une telle hécatombe… Mais si, suite au départ de son compère, Manuel se retrouve seul aux manettes dans la grange de son grand-père, notre camarade est bien résolu à persévérer. Et parmi ses récents ouvrages, j’ai choisi cette super Honda CB 750 Four cafe-racer pour en témoigner.

Après une séparation, tout le monde n’aura pas la même réaction. D’aucuns auront du mal à se relever, à trouver encore du sens à leurs projets. D’autres, comme moi, poursuivront leurs actions les yeux tendus vers l’horizon. Esseulé, l’objectif fixé peut paraître un peu plus impossible à toucher. Mais il en faut plus pour nous décourager. Il est sûrement ici question d’un grain de folie. Mais, à défaut de raison, cela me parait être une démence saine comme peut l’être notre passion. Finalement, de quoi d’autre suis-je en train de vous parler, sinon de passionnés ? Et Manuel entre sans aucun doute dans cette catégorie. Interrogé au sujet de cette réalisation, voici ce qu’il nous dit :

« Le commanditaire m’a amené une bécane déjà modifiée avec des pièces d’époque : tête de fourche, réservoir et cul de selle Martin, roues JPX… Mais l’ensemble était assemblé de façon approximative, avec les moyens du bord, pas vraiment dans les standards de l’atelier. J’ai donc tout repris pour aboutir au cafra simple et épuré qu’il souhaitait. »

Accessoires Cognito Moto, centrale, commodos, compteur et clignos Motogadget, commandes Beringer… Cette Honda CB 750 Four cafe-racer n’aurait pas vu le jour sans ces fournisseurs de qualité. Mais on reste loin d’une simple personnalisation plug & play, et plus d’un élément de cette machine est homemade sinon adapté.

« Pour monter le bidon de 900 Bol d’Or, il a bien sûr fallu le modifier. Sans quoi notamment, dessous les papillons de gaz étaient bloqués. Le dosseret maison est en acier, lui aussi, et il abrite entre autres la batterie. J’ai remis les jantes dans le droit chemin, car elles étaient désaxées, et des pneus Avon sont venus les chausser. Le beau 4 pattes a quant à lui été reconditionné. Idem pour la fourche et les étriers, qu’une Suzuki GS a bien voulu nous céder. »

A l’arrivée, une conception et une finition qui de "Sur les chapeaux de roues" forment la marque de fabrication, et une Honda CB 750 Four cafe-racer qu’on est quelques-uns à envier ! J’espère avoir encore longtemps l’occase de vous parler de cet atelier, et, comme ici, des photos d’Alexis le Naour à vous présenter. Beau boulot, les gars, continuez à nous faire rêver…

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978 et ayant depuis peu un pied en Belgique, chevauchant une FZ 750 stock depuis qu'il a été contraint de se séparer de sa W650 custom, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", web monkey de métier, apporte sa modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

620 articles publiés par cet auteur

Un avis, une question, une réaction ?