Annonce

Stickers Deluxe
Stickers & apparel, finest quality...
Ducati 750 SS cafe-racer : la bécane de Stéphanie, concoctée par son chéri...

Ducati 750 SS cafe-racer : la bécane de Stéphanie, concoctée par son chéri…

Stéphanie roulait déjà en italienne, mais Johan l’a convertie aux machines rétros, et voilà qu’elle s’éclate aujourd’hui aux guidons d’une Ducati 750 SS cafe-racer plutôt stylée !

Le 8 mars dernier, à 10h25, je reçois sur Insta’ un message en provenance de Belgique. Celui-ci est adressé à "unpneudanslatombe" par "the_red_tripod". Et j’apprends alors que derrière ce pseudo se cache Stéphanie, 48 ans, qui souhaite nous présenter sa Ducati 750 SS cafe-racer, une préparation dont elle attribue le mérite à son compagnon Johan, 53 ans.

« Quelques mois plus tôt je recherchais une Yamaha TRX 850, une moto que j’avais déjà possédée dans ma jeunesse. Mais au cours de cette prospection j’ai finalement flashé sur une Nuda de 1994. Au départ on pensait simplement la remettre en état. Cependant je suis tombée dans la foulée sur l’annonce d’un beau kit cafra, et de ce fait le projet a évolué. »

Malheureusement les polys livrés se révèlent décevants : La finition laisse à désirer, l’arrière ne tombe pas correctement sur le cadre, l’avant est percé pour un phare disproportionné… Aussi partant de cette base, et armé de fibre de verre, notre camarade recrée une coque de selle qui épouse le châssis, et une tête de fourche un peu plus cintrée. La première reçoit une couche de mousse provisoire, le temps qu’une décision soit prise concernant la sellerie. La seconde s’amarre à une araignée modifiée, et se voit coiffée d’une bulle transparente. L’ensemble est complété par le garde-boue d’une Yamaha R6, retaillé et assemblé via une fixation maison à la fourche inversée Showa. Visuellement, les gros disques Brembo s’en trouvent complètement dégagés.

« Je tenais à ce que rien ne soit modifié de façon irréversible ; par conséquent cet habillage personnalisé peut être démonté pour revenir à l’origine en quelques heures seulement. Johan s’est occupé de tout, jusqu’à la déco Martini élaborée à l’abri dans sa cabine de peinture, et sans aucun sticker ! Lettrages et liserés ont été réalisés à l’aérographe. Puis l’ensemble a reçu trois couches de vernis, la dernière avec des paillettes pour un effet métallisé aux reflets dorés. »

En parlant de ce qui brille, compteur et compte-tours ont vu leurs entourages soigneusement polis. Puis ils ont repris place derrière le demi-carénage sur une plaque de carbone. Si le cœur de la mécanique est resté stock, il a bénéficié de l’entretien et des réglages d’usage. Seule entorse à la fiche technique, sur cette Ducati 750 SS cafe-racer : les silencieux Termignoni de SSie qu’il a fallu adapter. Ainsi ont été soudés des coudes et des pattes de fixation sur mesure. De même, les supports en alu des nouvelles commandes reculées ont été fabriqués de toutes pièces. Enfin la belle s’est vue parée d’un feu et d’un phare à LED, de clignos vintage à l’arrière, discrets à l’avant, et d’un mini-rétro unique fixé à gauche. Au final cette transformation aura occupé nos tourtereaux durant quatre semaines bien chargées.

« Mes propres compétences étant limitées, j’ai modestement aidé au ponçage et à la rénovation. J’aime particulièrement briquer les motos. Dans ma petite armoire dédiée, je cache tous mes produits miracles. Johan, lui, me fait profiter de son expérience acquise du temps où il officiait sous sa bannière "Big Tank Custom". »

A l’époque ses transformations sur base Harley ont été plusieurs fois primées, notamment au salon de Pecquencourt. De cette période il a gardé l’exigence du détail, de la finition, celle qui peut le pousser à refabriquer plusieurs fois une même pièce jusqu’à obtenir le résultat voulu. Néanmoins son savoir-faire n’est plus exploité à présent que pour préparer ses bécanes persos, et celles d’une poignée d’amis.

« Voilà deux ans que l’on s’est rencontrés, et notre passion commune pour la moto nous a de suite liés. A ce moment-là je roulais sur une MV Agusta Brutale, mais depuis que je le connais je me suis prise d’affection pour les vieilles casseroles vintage. Je dois avouer qu’il est plus facile de les apprécier quand on a un super mécano à ses côtés ! Lui était déjà fan de machines rétros, avec une préférence pour sa Kawasaki ZXR 750 Stinger de 1990. Il possède également une Suzuki GSX-R 1100 de la même année, avec laquelle il court chaque année en "Post Classic" à Chimay. »

L’été passé, entre deux confinements, ils ont pu s’offrir une virée de deux semaines en Espagne, dans le désert d’Andalousie, profiter de routes et de paysages à couper le souffle. En attendant d’être autorisés à remettre les voiles, puisque nous voilà à nouveau assignés à résidence, l’envie leur est venue de se lancer derechef sur un projet…

« On est en quelque sorte tombés amoureux de cet engin. Du coup on attaque pour Monsieur la réalisation d’une seconde Ducati 750 SS cafe-racer, qui reprendra également le thème Martini, mais en blanc. Ca fera très Ying & Yang, ce qui nous représente bien… Car nous sommes un peu pareils, et en même temps bien différents ! »

Curieux de voir le résultat de ce nouveau chantier ? Voilà déjà des images de celui que je viens de vous décrire, tirées de cet album photo dans lequel Stéphanie a glissé les clichés de quelques-uns des travaux opérés sur la sienne. En définitive, je ne connais pas son rapport au vermouth, mais son goût en matière de bécanes, lui, est désormais « UPDLT approved ».

P.S.: Pour la blague, j’ai aussi posté cette photo.
wink

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en QR 50, et chevauche aujourd'hui une FZ 750 stock depuis ma séparation regrettable d'avec ma W650 custom. Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

701 articles publiés par cet auteur

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Un avis, une question, une réaction ?