Annonce

Sponsorisez UPDLT !
Envie de promouvoir votre marque ici ? Contactez-nous...
Le tour du mont Blanc à Solex : du col de San Carlo à la vallée d'Aoste...

Le tour du mont Blanc à Solex : du col de San Carlo à la vallée d’Aoste…

Charles est parvenu à faire, pour ainsi dire d’une traite, le tour du mont Blanc à Solex ; un exploit dont je vous livre étape par étape le récit détaillé !

Le tour du mont Blanc à Solex : résumé d’un exploit.

Dans ce dixième extrait de son compte-rendu complet, notre camarade nous décrit l’étape qui l’a conduit du col de San Carlo à la vallée d’Aoste (37 km / 250 m D+ / 1570 m D-), et contraint à piquer le seul somme de son tour du mont Blanc à Solex :

« La descente du col de San Carlo est magnifique. Mais fraîche ! Pour capter un peu de chaleur je pose mes mains gantées sur le cylindre, puis j’utilise le marchepied pour me retrouver les genoux serrés derrière le moteur.

Une fois en bas s’impose la traversée de la vallée d’Aoste. Dans cette longue portion plane, la petite mécanique marche très bien. Le galet de 36 mm (contre 42 d’origine) amène le moulin à prendre pas mal de tours (environ 4500 par minute). Cependant l’ensemble ne vibre pas et fonctionne sans forcer. Je navigue aux environs de 35 km/h.

Il est déjà 02h00 du matin, néanmoins un bar est encore ouvert. J’y fais un arrêt rapide pour demander de l’eau, avant de repartir en direction du Grand Saint-Bernard. Etrangement, pour l’avoir franchi en voiture une semaine plus tôt, il ne me fait pas si peur que ça. Etant donné le comportement de mon Solex à cet instant, je suis confiant.

A 03h00 me voilà au pied de cette nouvelle côte. Mais le coup de froid pris un peu plus tôt m’a fait puiser dans mes réserves, et soudain un gros coup de fatigue m’abat. Je remonte une bougie chaude en prévision de la montée qui m’attend, et mets ensuite mon engin à l’abri dans une ruelle à l’écart, parfaite pour une courte sieste.

Mon alarme programmée pour sonner trois quarts d’heure plus tard ne sera d’aucune utilité. Je suis réveillé avant, sans doute par l’adrénaline qui me pousse à avancer. »

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en Honda QR 50, et chevauche aujourd'hui une Kawasaki W650 qui ne demande qu'à être customisée. Encore une "bratstyle à deux balles" ? Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, autrefois brasseur de "Chicks and beers", désormais au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

773 articles publiés par cet auteur

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Un avis, une question, une réaction ?