Annonce

Stickers Deluxe
Stickers & apparel, finest quality...
Ma "bratstyle à deux balles" : étape #1...

Ma « bratstyle à deux balles » : étape #1…

Mon projet, étape par étape, de transformation d’une Kawasaki W650 quasi stock en « bratstyle à deux balles » ; à commencer par les premiers démontages…

Alors, à votre avis, en quoi a pu consister la première étape de mon projet ? Démonter les éléments les plus disgracieux et superflus, bien sûr ! D’abord cela m’a déjà permis d’alléger et d’embellir ma bécane, un peu, et ce sans débourser un centime. Ensuite les pièces ainsi récupérées sont venues s’ajouter à la liste de celles qui m’avaient été fournies dans un carton (cf. Ma « bratstyle » à deux balles : étape #0), en attendant leur prochaine mise en vente.

Je me suis donc en premier lieu attaqué au pare-brise. Ce faisant j’ai constaté que les rétros adjacents étaient montés à l’envers. Comment sait-on que des rétroviseurs sont inversés ? En lisant la mention d’homologation au dos, simplement. Si elle est à contresens, c’est que le miroir droit est à gauche, et vice versa. Et puisque je suis relativement perfectionniste, je n’ai pas laissé cette situation perdurer plus longtemps. Profitant de ce que je bossais à l’avant, j’ai aussi remis les soufflets de fourche correctement en place, et redressé le guidon qui était trop incliné en arrière selon moi, en adaptant du coup également la position des commandes en conséquence, et en espérant que cela réglerait en partie le problème de louvoiement que j’avais déjà constaté passé 130-140 km/h.

Ensuite je me suis penché sur l’arrière. J’ai évidemment commencé par virer l’encombrant porte-bagage, mais il m’a fallu pour cela démonter la selle, un cache, le garde-boue, les clignotants, les amortisseurs… Que du bonheur ! Enfin, j’en ai aussi profité pour retourner ces derniers, afin de pouvoir atteindre leurs bitoniaux de réglage à l’avenir sans me lancer dans d’improbables contorsions. Et dans l’optique de faire de nouveaux tests de tenue de cap, j’ai poussé à fond en dureté les amortos, justement, en me disant que peu importe le changement de comportement, cela ne pourrait pas être pire… Malheureusement mes interventions n’ont pas du tout suffi à régler le problème en question, tout juste celui-ci a-t-il été légèrement réduit.

D’après ce que l’on m’a répété, la solution serait plutôt d’investir dans un petit guidon de seconde génération, moins haut et moins large que celui d’origine. Oui mais voilà : j’aime la position de mon cintre actuel, qui me permet de garder le buste droit et de profiter d’un important effet de levier dans les enchaînements rapides. Pour avoir essayé une W800, je sais que celle induite par un guidon plus standard ne me convient pas du tout, enfin disons beaucoup moins. Tant pis, après tout, c’est autant une affaire de goût. Et puis quoi qu’il en soit, je n’ai pas acheté cette moto en pensant faire de la vitesse sur autoroute.

A part ça, les plus observateurs d’entre vous l’auront peut-être remarqué, j’ai fait l’essai de remettre en place les poignées passager pour obturer un gros orifice resté vacant derrière les clignotants. Mais le préjudice esthétique étant bien supérieur au bénéfice à mon sens, elles seront finalement sacrifiées à la prochaine occasion. Less is more, as usual. Bref, toutes ces petites modifications m’ont aussi permis de faire un peu plus connaissance avec ma machine. J’ai ainsi pu constater, entre autres et de visu, que les branchements des clignos qui ont été déplacés avaient été plutôt bien réalisés, et que leur futur remplacement devrait en être grandement facilité.

Finalement je m’en suis pris aux affreux stickers des caches latéraux. Même pas eu besoin de sèche-cheveux : ils sont venus tout seuls ! Du coup j’ai poussé la curiosité jusqu’à aller voir ce qui se cachait derrière ces fameux flancs. Sachant que la boîte à air avait déjà été supprimée, je pensais qu’il serait peut-être facile par la suite, si je le souhaitais, de me retrouver là avec un trou béant. Mais merde, c’est dingue le bordel qui peut encore subsister là-dessous ! Du coup, jusqu’à nouvel ordre, l’éventuelle suppression de ces caches est descendue très bas dans ma todo list…

D’un autre coté, j’ai par contre rapidement mis en vente le stock de pièces accumulé, et toutes ont trouvé preneur tôt ou tard. Les ressorts de fourche d’origine, et d’occasion, sont ceux qui me sont restés le plus longtemps sur les bras. Mais, à 15,00 EUR la paire, ils ont quand même fini par intéresser une espèce de Géo Trouvetout local, adepte de la philosophie DIY, et qui s’était lancé dans la fabrication d’un portail automatique maison. Dieu bénisse le Coin-Coin, on peut vraiment tout vendre et tout acheter par ce biais !

Pour ce qui est du reste, tout est en revanche allé à des motards, à commencer par :

  • Le porte-bagage chromé, vendu 50,00 EUR ;
  • Le saute-vent VD-Classic, cédé en échange de 40,00 EUR ;
  • Les rétroviseurs d’origine, bazardés 20,00 EUR ;
  • Et le petit guidon dont je ne voulais pas, adjugé 40,00 EUR.

Mais comme on pouvait le supposer, ce sont surtout les amortisseurs Fournales chromés qui se sont bien vendus, me rapportant au passage la coquette somme de 260,00 EUR. A ce stade des opérations, c’est donc au total 425,00 EUR qui ont déjà été récupérés. Plus tard, seront encore vendus sans nécessiter d’être remplacés par des pièces custom :

  • Le carter de chaîne, pour 15,00 EUR ;
  • Le feu arrière d’origine, pour 20,00 EUR ;
  • Et les poignées passager, pour 20,00 EUR également.

En un sens, cela revient à dire que telle que vous la voyez ici, en très bon état, avec moins de 30 000 km au compteur, disposant d’un historique d’entretien plus que complet et détaillé, et ne nécessitant aucun consommable à court terme, équipée qui plus est d’une paire de rétroviseurs panoramiques à branches courtes, d’un feu Lucas, d’une paire de ressorts de fourche à pas progressif, et d’un kit d’admission complet, incluant les flancs spécifiques, le tout en provenance de chez VD-Classic, cette Kawasaki de 2002 me revient grosso modo à 3 500,00 EUR. Quand je pense qu’elle était affichée à 4 950,00 EUR dans l’annonce… Intéressant, non ? Qu’en pensez-vous ?

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en Honda QR 50, et chevauche aujourd'hui une Kawasaki W650 qui ne demande qu'à être customisée. Encore une "bratstyle à deux balles" ? Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, autrefois brasseur de "Chicks and beers", désormais au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

708 articles publiés par cet auteur

5 commentaires

Ajouter un commentaire
  1. A propos de Sammy...

    Bonjour,
    Je viens de lire toute ta petite histoire.
    Tu es une source d’info excellente pour équiper une W650.
    Bravo pour le résultat et le récit de cette petite aventure.
    Mais je ne vois pas la selle qui t’a donné tant de mal…
    J’ai aussi une W650, achetée dans le cadre d’un projet de cafe-racer.
    J’adore !
    Chaque fois la grosse banane quand je descends de cette moto, trop de plaisir à la conduire.
    Je souhaiterais finalement en faire une en version scrambler-bobber.
    Aussi j’aurai besoin d’info pour quelques pièces, alors je me permettrai de te joindre prochainement.
    Encore bravo !

  2. A propos de Sammy...

    Re,
    C’est celle de l’annonce sur Le Bon Coin ?
    Il y a eu des modifications depuis : amortisseurs, garde-boue, etc…

  3. A propos de Susokary...

    Merci pour tes commentaires, Sammy.
    Effectivement mon projet a déjà pas mal avancé, depuis la mise en ligne de cet article.
    D’autres publications vont donc évidemment suivre prochainement.
    Concernant la selle, je viens tout juste de la commander chez Cannock In-Shop, et j’espère donc pouvoir la recevoir et la monter courant septembre…
    Bonne chance et bon courage pour ton propre projet.
    N’hésite pas à revenir vers moi si tu as besoin d’infos ou de conseils.
    Je n’ai pas la prétention de penser tout savoir, mais si je peux aider, ça sera avec plaisir.
    ;)

  4. A propos de Elliott Arnold...

    Bonjour Susokary,

    Heureux possesseur depuis peu d’une W800 SE 2014 noire et rouge qui me donne pas mal de plaisir, je n’ai qu’un regret (mais un GROS !) : celui de devoir me contenter du guidon semi-plat d’origine, alors que je rêve d’un cintre haut exactement similaire au tien…

    Plus dans ma philosophie (j’ai un pare-brise et j’adore la position assise, les avant-bras presque horizontaux…), je trouve de plus ce guidon haut plus esthétique, placé comme le tien il me rappelle celui des Kawa 900 Z d’antan, que je trouvais très agréables et confortables.

    Aussi ma question est simple : connaîtrais-tu un endroit où l’on pourrait se procurer l’ensemble guidon + câbles correspondant à ce que tu as, et un garagiste capable de monter tout ça proprement pour un tarif raisonnable ?
    Je serais prêt à investir pour plus de confort.

    Merci d’avance, car l’alternative est compliquée : modification pas à ma portée, n’étant pas outillé du tout ni porté sur le bricolage (je suis ce qu’on appelle un intellectuel, bref j’ai deux mains gauches…).

    Cordialement,
    A te lire,
    Elliott Arnold
    (Mon pseudo sur le forum W800 que j’ai rejoint depuis peu)

Un avis, une question, une réaction ?