Annonce

Sponsorisez UPDLT !
Envie de promouvoir votre marque ici ? Contactez-nous...
Une Yamaha XV 920 Virago de 1982 revue et corrigée par Classified Moto

Pourquoi j’aime et je supporte Classified Moto…

Car oui, j’aime et je supporte Classified Moto, et je ne suis d’ailleurs pas le seul.

Des sites comme Pipeburn ou Bike EXIF, par exemple, publient régulièrement à leur sujet, et deux de leurs machines ont même été sélectionnées par Chris Hunter, pour illustrer son calendrier 2012.

Depuis sa création, ce garage, situé à Richmond en Virginie, doit maintenant approcher la dizaine de créations, parmi lesquelles, pour que vous puissiez vous faire une idée de son style, j’ai souhaité sélectionner les quelques exemples suivants :

Une Kawasaki KZ 650 SR de 1978, revue et corrigée par Classified Moto.

  • Une Yamaha XS 650 Special de 1979 ;

Une Yamaha XS 650 Special de 1979, revue et corrigée par Classified Moto.

  • Une Yamaha XV 750 Virago de 1982 ;

Une Yamaha XV 750 Virago de 1982, revue et corrigée par Classified Moto.

Une Yamaha XS 650 Heritage Special de 1982, revue et corrigée par Classified Moto.

  • Ou encore une Yamaha XV 920 Virago de 1982…

Une Yamaha XV 920 Virago de 1982, revue et corrigée par Classified Moto.

Mais, au-delà de leurs bécanes, ce qui me fait personnellement apprécier Classified Moto, c’est aussi l’homme qui se cache derrière cette enseigne.

John Ryland, pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, aime les belles choses, et partage avec moi de nombreuses sources d’inspiration.

Il n’a pas la prétention de penser être le meilleur builder au monde, et accepte les critiques avec philosophie et humour.

Il fait également partie de ces rares préparateurs qui, malgré une certaine notoriété, pratiquent encore des tarifs raisonnables, et n’hésitent pas à les afficher.

Et, finalement, je crois que l’on peut dire qu’il dispose également d’un certain talent, pour métamorphoser des objets de répulsion en objet de désir.

C’est vrai avec les Virago, mais ça l’est aussi avec de vieux amortisseurs rouillés, et des disques de frein usagés, desquels il sait tirer de sublimes éléments de décoration, des lampes, dont je verrais bien un exemplaire éclairer mon bureau.

Un lot d'amortisseurs rouillés, dont Classified Moto pourra tirer de superbes lampes de bureau...

De superbes lampes de bureau, fabriquées par Classified Moto, à partir d'un lot d'amortisseurs rouillés...

Le processus de cette transformation a par ailleurs été superbement immortalisé, dans une petite vidéo que l’on doit à Mondial Creative, et qui nous résume, en quelque sorte, une journée de travail ordinaire pour John et sa femme Betsy.

En dehors des motos et des lampes, John conçoit également de très jolis t-shirts et de superbes posters.

Et si, initialement, je n’avais que des images sur Internet pour juger de la qualité de toutes ces créations, depuis que j’ai moi-même reçu un de ces fameux posters, je peux maintenant vous assurer, en connaissance de cause, qu’ils sont vraiment magnifiques.

Au-delà du graphisme, dont vous pouvez à la limite bien vous rendre compte à travers votre écran, j’aimerais vous dire combien j’aime le grain du papier à l’ancienne, l’épaisseur de la sérigraphie, la vivacité des couleurs, ou encore la signature manuscrite, qui surplombe le numéro de mon exemplaire dans sa série limitée.

Alors, si vous cherchez encore quelques objets à ajouter à votre wishlist pour Noël, je ne peux que vous recommander de visiter la boutique en ligne de Classified Moto.

De mon coté, je croise les doigts pour avoir prochainement l’opportunité de rencontrer John et son équipe, et même de faire un bout de route avec eux.

Il paraît qu’il se prévoit, l’année prochaine, une petite virée en Europe, et je ne me suis pas privé de lui proposer de venir faire un tour dans le nord de la France, en lui parlant notamment des Ardennes.

Qui sait ?

Peut-être se laissera-t-il tenter par une traversée de la forêt de Mormal en bécane, pour rejoindre Chimay, et y gouter l’une des rares trappistes et meilleures bières au monde…

En attendant, et quoi qu’il en soit, longue vie à Classified Moto !

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en Honda QR 50, et chevauche aujourd'hui une Kawasaki W650 qui ne demande qu'à être customisée. Encore une "bratstyle à deux balles" ? Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, autrefois brasseur de "Chicks and beers", désormais au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

733 articles publiés par cet auteur

3 commentaires

Ajouter un commentaire
  1. A propos de Jerome...

    Salut Susokary,
    J’adore la XV920 Virago de 1982 !
    Penses-tu que tu pourrais récupérer des infos auprès de John concernant cette moto ?
    Est-ce qu’il exporterait vers un autre continent ?
    Ou sinon, penses-tu qu’il accepterait de te donner les étapes de cette transformation ?
    Les modifications au niveau du châssis, la provenance du bras oscillant, etc…
    On ne se connait pas, et j’espère que je n’abuse pas, mais j’aurais besoin de conseils pour le coup…
    Merci d’avance !
    Jerome

  2. A propos de Susokary...

    La plupart des infos que tu cherches sont dans cet article de Bike EXIF Jerome :
    http://www.bikeexif.com/1982-yamaha-virago
    Quant à savoir si Classified Moto exporterait une de ses machines, j’ai envie de dire pourquoi pas, mais le prix du transport rendrait sûrement l’affaire beaucoup moins intéressante !
    Pourquoi ne pas te tourner vers un préparateur français, ou à la limite européen ?
    On en connaît de très bons…
    ;)

  3. A propos de Daniel Larouche...

    Hello,
    Avez-vous déjà vu une Virago XV 920 bleue et mauve peinte au airbrush, circuler dans le sud de la France aux alentours de Gemenos ?
    Je l’ai laissée à Gemenos en 2000, cette version de Yahama, chez un petit concessionnaire qui avait un atelier, mais en 2002 j’y suis retourné et il avait disparu le mécano et ce petit atelier.
    Je l’avais rencontré en 1999 chez Coq Moto à La Ciotat, et je serais curieux de savoir si cette machine est encore sur la route.
    Probablement qu’elle l’est, car c’est un modèle qui n’a pas été vendu en Europe mais qui provenait de Québec.

Un avis, une question, une réaction ?