Sponsor

Speedway
Equipements moto et scooter depuis 1979...
Thomas, sur sa Kawasaki 750 Zephyr Heritage personnalisée.

Thomas, notre contributeur pour Silodrome et Biker Metric…

Edit du 05 février 2013 :
Si le mode de contribution auquel ce post fait allusion n’a plus cours (cf. bilan de l’année 2012), l’interview menée à l’époque, elle, reste d’actualité. Bonne lecture !

Dans la fratrie de 6 dont je suis l’aîné, Thomas arrive en 2ème position.

Autant vous dire que je le connais depuis un moment !

Je n’ai donc évidemment pas attendu de le voir rejoindre nos précieux contributeurs, pour découvrir qu’il était, lui aussi, vraiment passionné.

Cela étant, pas question de le priver d’interview pour autant, car il faut bien que vous ayez vous aussi la possibilité d’en apprendre plus à son sujet.

Alors, pour ce faire, je vous invite bien entendu à lire attentivement ce qui suit.

UPDLT : Quel âge as-tu, et dans quelle région vis-tu ?

THOMAS : J’ai eu 30 ans l’an dernier, et, malheureusement, je vis dans une des régions de France les moins propices à la pratique de la moto : le Nord-Pas de Calais.

UPDLT : Quand et comment ta passion pour la moto est-elle née ?

THOMAS : Je ne saurais vraiment dire quand cela a commencé, tant j’ai parfois l’impression d’être né avec !
Mes parents étaient motards eux-mêmes, et je crois qu’ils m’ont simplement transmis le virus au guidon de leur Z1000 ST attelée.
Plus tard, cette passion s’est même étendue à la mécanique, et j’ai fait mes premières armes à 15 piges, sur un vieux Yamaha BW’s entièrement démonté et retapé.

UPDLT : Quelle(s) moto(s) possèdes-tu actuellement ?

THOMAS : En ce moment, je roule sur une Kawasaki 750 Zephyr Heritage, que j’ai moi-même modifiée en cafe-racer.
C’est une base qui me plaît beaucoup, qui envoie suffisamment, et permet de se faire plaisir avec un budget limité.

UPDLT : Quelle moto rêverais-tu de posséder, si tes moyens n’étaient pas limités ?

THOMAS : Si mon budget était vraiment infini, je crois que se poserait vite un sérieux problème de stockage, car j’aurais bien du mal à me retenir d’acheter des tonnes de bécanes !
Mais, si je devais vraiment n’en choisir qu’une, je pense que j’opterais pour une Honda NR 750.
Je trouve cette machine tout simplement prodigieuse, avec ses pistons ovales et son look de borne arcade des années 90 !
Dans un tout autre style, j’adore aussi les Zero Engineering, surtout la Type 5, ou encore la Wakan.
En fait, je crois qu’il n’y a pas beaucoup de bécanes que je n’aime pas…

UPDLT : Quels sont l’endroit et les circonstances de la meilleure balade à faire selon toi ?

THOMAS : Pour une balade idéale, il suffit d’une bande de bons potes, d’une belle et longue journée d’été, et d’un itinéraire faisant la part belle aux petites routes sinueuses, plutôt qu’aux voies rapides monotones et insipides.
Après, si la virée peut s’étaler sur plusieurs jours, avec des étapes de camping sauvage au milieu, c’est encore mieux, mais ceci n’est pas forcément évident à organiser dans notre région…

UPDLT : En dehors de la moto, as-tu un autre passe-temps, une autre passion ?

THOMAS : Conduire ma bécane est en effet l’une de mes passions, mais j’aime tout autant la bricoler.
D’ailleurs, c’est une grande peine de ne pas avoir de garage, de devoir me contenter d’un local commun pour la stocker, et d’être obligé de réquisitionner le salon de mon loft pour l’entretenir et la modifier…
Au grand dam de ma copine du reste !
En dehors de la moto, je suis également féru d’architecture d’intérieur.
A ce titre, j’édite un site dédié aux lofts et autres habitations de style contemporain, et à travers lequel je propose notamment mes services de dessinateur-concepteur.

UPDLT : Comment as-tu connu « Un pneu dans la tombe », et qu’est-ce qui t’a donné envie de consacrer un peu de ton temps et de ton énergie à ce projet ?

THOMAS : Pour être tout à fait honnête, je dois admettre que, lorsque j’ai eu connaissance de ce projet, je n’y ai pas forcément cru de suite.
Les bons sites consacrés aux motos à l’ancienne ne manquent pas, et je ne voyais pas trop ce que l’on pouvait apporter de plus.
Mais, plus cela prend forme, et plus je trouve ce blog sympa, et surtout pertinent !
Le fait de regrouper une communauté autour d’une passion commune, sans prise de tête (un peu à la manière des forums), me parait vraiment être une bonne idée, et je dois dire que je suis assez fier d’y contribuer.
Maintenant, j’ai hâte de voir comment les choses vont évoluer dans les prochains mois !

UPDLT : De quelle(s) source(s) as-tu accepté d’assumer la curation, et pourquoi celle(s)-ci ?

THOMAS : J’ai décidé de m’occuper de Biker Metric et de Silodrome.
Ces deux sources m’ont paru être les plus intéressantes parmi celles qui restaient disponibles, notamment du fait de la variété de leurs articles.
C’est particulièrement vrai dans le cas de Silodrome, qui peut aussi bien être amené à écrire au sujet d’une auto ancienne, ou d’un accessoire vintage par exemple.
Evidemment, ce sont quand même bien les sujets en rapport avec notre passion commune pour les motos de caractère que j’ai l’intention de vous relayer.


Ouf !

Pendant un instant, j’ai eu peur de le voir nous poster des liens vers des articles concernant des boîtes à roulettes…

Blague à part, merci à Thomas pour ses réponses et pour son implication, nous lui devons déjà de nombreuses découvertes depuis le début de l’année.

Et, pour être sûrs de ne pas louper les prochaines, vous savez ce qu’il vous reste à faire : nous rejoindre sur Twitter et/ou Facebook.

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en QR 50, et chevauche aujourd'hui une FZ 750 stock depuis ma séparation regrettable d'avec ma W650 custom. Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

654 articles publiés par cet auteur

3 commentaires

Ajouter un commentaire
  1. A propos de Susokary...

    Quelques contributeurs n’ont pas encore répondu à mon interview, ni envoyé leur portrait.
    Razor en fait partie.

    Quoi qu’il en soit, c’est Le Robuste qui sera prochainement à l’honneur ici.
    ;)

Un avis, une question, une réaction ?