Sponsor

Sponsorisez UPDLT !
Envie de promouvoir votre marque ici ? Contactez-nous...
La Triumph Daytona 1000 de Kruz Company... C'est du brutal !

La Triumph Daytona 1000 de Kruz Company… C’est du brutal !

Les prépas sur base de Triumph Daytona 1000 sont plutôt rares, et celle de Kruz Company est sans aucun doute la plus originale qu’il m’ait été donné de voir ! Si la Belgique ne peut plus se vanter d’héberger en son sein de constructeurs de motos (quoique…), elle compte en revanche quelques préparateurs de talent (dont un champion du monde récemment confirmé !) et assurément nos camarades bruxellois font partie du lot…

Ici, ils n’ont pas hésité à greffer des pièces de Japonaises sur cette Anglaise, pour en changer radicalement la ligne. La boucle arrière rehaussée accueille un cul de selle de Kawasaki KZ650 par exemple, et la grosse poutre centrale un réservoir de même provenance, au tunnel forcément élargi. Quant au saute-vent monoculaire, qui vient s’associer aux enjoliveurs de fourche maison pour habiller l’avant, il a été taillé dans un bidon de Honda Monkey, l’œil du cyclope passant à travers l’orifice de remplissage d’origine.

« Plusieurs choses nous ont inspirés, on voulait créer une machine qui tiendrait autant de la bécane classique que de l’avion de guerre… »

De ce point de vue notamment, c’est réussi ! Le choix de la peinture ajoute d’ailleurs à la touche militaire, avec une couleur pas très éloignée de celle de leur précédente Yamaha XS 400, comme une signature. Personnellement, je ne suis pas fâché de voir ce camaïeu vert-de-gris utilisé comme un fil conducteur entre toutes leurs prépas, bien au contraire ! Mais j’imagine que vous l’auriez parié, vu les teintes de votre blog préféré…

Le passage de roue et les flancs homemade en alu accueillent les composants électroniques et le vase d’expansion, que la suppression du carénage avait laissés apparaître. Désormais exposé à l’air libre lui aussi, le gros 4 pattes gavé de couple s’est vu offrir un nettoyage en règle, et des caches fraîchement repeints. L’admission et l’échappement libérés, eux, lui permettent de rugir comme la bête qu’il est !

« En traînant sur eBay, on a déniché aux Pays Bas une paire de jantes à rayons de Thunderbird Sport, qu’on a fait époxyer et chausser de pneus tendres. »

Dieu merci, tout ce qui sortait des usines d’Hinckley à l’époque était relativement plug & play, et leur adaptation n’a apparemment pas vraiment causé de soucis. Esthétiquement en tout cas, ça le fait !

C’est sans doute aussi pour le look (plus que pour grappiller quelques grammes supplémentaires…) que les gars de Kruz Company n’ont pas hésité à modifier les commandes reculées par exemple. Bien sûr il aurait été plus simple de piocher dans l’aftermarket, mais nos camarades avaient à cœur de contenir le budget… Quand on sait que la base ne leur a coûté que 450,00 EUR, y a de quoi rêver ! Ca vous donne pas envie de vous lancer dans le même genre de projet, vous ?

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en QR 50, et chevauche aujourd'hui une FZ 750 stock depuis ma séparation regrettable d'avec ma W650 custom. Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

650 articles publiés par cet auteur

Un avis, une question, une réaction ?