Annonce

Sponsorisez UPDLT !
Envie de promouvoir votre marque ici ? Contactez-nous...
BMW R100 cafe-racer : suivez-moi chez Guit'Motorcycles...

BMW R100 cafe-racer : suivez-moi chez Guit’Motorcycles…

Direction la frontière franco-espagnole, pour un arrêt au pied des montagnes chez Guit’Motorcycles, où nous attend une BMW R100 cafe-racer particulièrement soignée !

Guillaume nous écrit de Angos, dans les Hautes-Pyrénées, où est établie son enseigne Guit’Motorcycles. Et l’objet de son mail n’a pas manqué de retenir mon attention : c’est la BMW R100 cafe-racer que j’ai le plaisir de vous présenter aujourd’hui. Bien sûr, on ne compte plus les réalisations sur base de flat-twins que l’on a vu défiler… Mais laissez-moi vous décrire celle-ci, alors sans doute vous comprendrez pourquoi j’ai pris le temps de m’y attarder.

« C’est la dernière de mes réalisations. Et il n’y a pas beaucoup d’éléments sur lesquels je ne suis pas intervenu ! Mécanique, tôlerie, usinage… Tout a été géré en interne dans mon atelier. »

Commençons par le moulin, justement. Ce boxer, qui flirte avec les 1000 cm3 à la base, a bénéficié d’un reconditionnement intégral. Paliers de vilebrequin, coussinets de bielles… Tout a été remplacé, jusqu’à l’allumage devenu électronique. Les cylindres réalésés ont reçu des pistons haute compression, les culasses modifiées des soupapes Kibblewhite. En amont du couple conique, la boite a été restaurée elle aussi, cela va sans dire ; tandis qu’en aval, on trouve désormais un pont court.

Sa réfection inclut une peinture neuve, un polissage des arêtes, et déjà quelques notes personnalisées. Les carburateurs Bing, par exemple, reçoivent des tirettes de starter maison. Cet accessoire, fait d’alu et de bronze, usiné artisanalement et estampillé par gravure laser, peut être commandé via le site de notre camarade. En outre, des cornets minimalistes libèrent l’admission. L’échappement en inox, lui, associe un « silencieux » aftermarket à un collecteur deux-en-un fabriqué de toutes pièces.

« J’ai également élaboré les garde-boue courts, et les mini-caches latéraux dont les perforations s’ajoutent à celles du couvercle moteur fraisé, et des commandes reculées ajourées. »

BMW R100 cafe-racer : suivez-moi chez Guit'Motorcycles...

Aidé de ses machines-outils, Guillaume a ensuite usiné le reniflard de pont, les pastilles des cloches de carbus, les bouchons de bras oscillant et de fourche, les collerettes qui prennent place sur les tubes, les embouts de guidon… Ainsi que des entretoises diverses et variées. De la même manière il a créé les badges de réservoir à l’effigie de son bouclard, et intégré des logos BMW à l’écrou de colonne et au carter d’alternateur. On voit rarement un tel souci du détail !

Polissage ici, chromage ou nickelage là ; tout y est passé sur cette BMW R100 cafe-racer. Notamment les tés supérieur et inférieur, débarrassés de leurs arêtes de moulage, l’arceau et les fourreaux de fourche, la tringlerie du tambour, le bouchon de réservoir… Sans parler des axes de roues et d’une partie de la visserie. Partout, disais-je, les traitements de surface renforcent encore la finition. Quant au compteur vintage et aux leviers en laiton, leur look steampunk n’aurait pas déplu à Jules Verne.

« Pour un résultat le plus épuré possible, j’ai recréé tout un faisceau électrique simplifié, passé les câbles dans le cadre, relocalisé le contacteur et la commande de démarreur… »

Le poste de pilotage s’en trouve nettement dépouillé. Et la batterie Solise, elle, est allée se planquer sous la selle chinée chez Ton-up Garage. Notez que cette dernière prend place sur une boucle arrière homemade, soudée au châssis déchargé de ses appendices superflus : béquille centrale, supports de relais… Bien entendu le travail opéré sur la partie cycle inclut le remplacement de tous les roulements, ainsi que la réfection de la suspension avant.

Pour finir, des jantes alu 19 pouces, à profil en H, ont été associées aux moyeux d’origine via des rayons en inox, et chaussées de Dunlop K81 TT 100. Ces pneus offrent un super compromis entre comportement routier efficace et style rétro ; ils seront vraisemblablement la prochaine monte de ma propre moto… Mais d’ici là, profitons des belles images de la BMW R100 cafe-racer de Guit’Motorcycles, que nous offre Ian Arné, un autre artisan gascon. Décidément, le sud-ouest ne manque pas de savoir-faire !

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en QR 50, et chevauche aujourd'hui une FZ 750 stock depuis ma séparation regrettable d'avec ma W650 custom. Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

704 articles publiés par cet auteur

Un avis, une question, une réaction ?