Annonce

Stickers Deluxe
Stickers & apparel, finest quality...
Une Kawasaki GPZ 500 cafe-racer, signée Lizard King Custom...

Une Kawasaki GPZ 500 cafe-racer, signée Lizard King Custom…

Parmi les dernières réalisations de Fred, aux manettes de Lizard King Custom depuis un moment, cette Kawasaki GPZ 500 cafe-racer qu’on vous présente maintenant !

Note du taulier :
Cet article fait partie d’une série de quatre concernant Lizard King Custom, tous publiés en même temps, et dont la liste est accessible ci-dessous.


Lizard King Custom : quatre nouvelles bécanes à présenter !

Lizard King Custom :
quatre nouvelles bécanes à présenter !


On enchaîne avec un autre cafra, une Kawasaki GPZ 500 cafe-racer ce coup-là. Dans les grandes lignes la même recette a été appliquée, mais à chaque modèle bien sûr ses spécificités, et à chaque chantier ses propres difficultés, selon notamment l’état de la base au démarrage du chantier.

« J’ai sauvé celle-ci de la ferraille, elle était bien mal en point au départ. Mais à force de travail, voilà le résultat quelques temps plus tard. Les carénages ont été supprimés, le châssis modifié. La nouvelle boucle en inox accueille une selle solo racée, et à l’avant j’ai monté des bracelets. Le té supérieur a ainsi pu être lissé, tandis que les rétros et clignos se retrouvent aux extrémités. Et un support homemade relie le compteur au phare de VFC, dont le verre a été remplacé par un grillage, derrière lequel un projo à LED assure l’éclairage. Un garde-boue avant et des écopes latérales maison complètent l’habillage. Un reconditionnement complet s’imposait, coté mécanique. Et j’ai aussi reconstruit fil à fil tout le faisceau électrique. »

Pour que cette Kawasaki GPZ 500 cafe-racer puisse s’exprimer, Fred a également créé un collecteur en inox débouchant dans un silencieux universel haut placé. On devine que le twin chante bien à travers ce radical 2-en-1 ! Pour finir il a chaussé les jantes 16 pouces de Sport Demon de chez Pirelli, et pour la couleur c’est cette fois le rouge qu’il a choisi… Pourquoi ? Parce que les motos rouges vont plus vite, pardi !

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en Honda QR 50, et chevauche aujourd'hui une Kawasaki W650 qui ne demande qu'à être customisée. Encore une "bratstyle à deux balles" ? Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, autrefois brasseur de "Chicks and beers", désormais au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

708 articles publiés par cet auteur

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Un avis, une question, une réaction ?