Annonce

Stickers Deluxe
Stickers & apparel, finest quality...
Une Harley-Davidson 1340 bobber, signée Taverne Motorcycle...

Une Harley-Davidson 1340 bobber, signée Taverne Motorcycle…

Une réalisation aussi osée que soignée, sur une base mille fois customisée ; ainsi résumerais-je la Harley-Davidson 1340 bobber de Taverne Motorcycle.

Voilà quelques mois je vous présentais leur relooking vintage d’une BMW R 18. Cette fois nos camarades se sont penchés sur le cas d’une bécane américaine, pour donner naissance, dans leur atelier Taverne Motorcycle, à cette Harley-Davidson 1340 bobber qu’ils nous dévoilent aujourd’hui.

« Au départ, notre client cherchait à acquérir une K100 pour nous en confier la transformation. Mais cette moto n’a pas un physique facile… On a donc échangé avec lui, et puis le plan a évolué. Il nous a confié être déjà proprio d’une HD, et ressentir une affection particulière pour cette marque. Alors rebondissant là-dessus nous l’avons convaincu d’opter plutôt un Big Twin. »

Probablement amateurs de jeux de cartes, ils se sont retrouvés inspirés à l’image de participants au départ d’une partie : la chance leur a souri, et ils ont su en profiter en joueurs chevronnés pourvus de bonnes mains au poker !

Franck Lunel, de Provence Moto Casse, venait justement d’importer une machine parfaite pour ce projet, en l’occurrence une Electra Glide Ultra Classic de 1991 en provenance du Japon. L’engin rapatrié, les hostilités purent démarrer. A l’origine ce modèle étant particulièrement habillé, un dépoilage en règle constitua la première étape. Le faisceau comme la carrosserie furent entièrement éliminés, à l’exception de l’imposant réservoir modifié pour y intégrer un discret compteur Motogadget, et équipé d’un nouveau bouchon à visser en inox.

« Ensuite, conformément au souhait formulé d’un arrière aussi court qu’épuré, on a totalement revu cette partie du cadre. Par conséquent de nouveaux ancrages accueillent les amortisseurs Shock Factory. Sous la selle on a placé notre bac à huile, conçu à partir d’un extincteur en aluminium, et un logement maison, pour accueillir la batterie et le boitier électronique. »

Le travail de tôlerie inclut les garde-boue que l’on qualifiera de placebos, et surtout le capotage de phare en acier fabriqué de toute pièce. Les abonnés à leur page Facebook ont sûrement suivi cette partie du chantier avec attention. Perso, j’ai bien apprécié de voir les ronds pleins de 8 mm former la structure, et puis la feuille de métal habiller la chose avec grâce. Il y a là, indéniablement, du savoir-faire. Notez que le nouvel éclairage installé est à LED. Cela vaut également pour les clignotants embouts de guidon, comme pour le microscopique feu arrière, commandés chez Kellermann. Et à propos du cintre de cette Harley-Davidson 1340 bobber, en passant…

« Le choix de ce ape hanger, couplé à un positionnement idéal des commandes avancées, a été dicté par la recherche de confort. Dessus on a monté des commodos de chez Motogadget, et des leviers de chez Beringer. Le maître-cylindre alimente des étriers de la même marque via des durites aviation. Le feeling et la puissance ainsi obtenus sont très satisfaisants. »

A l’arrière, la greffe d’une même mâchoire nécessita l’usinage d’une platine en alu sur mesure. Ceci fait, sonna l’heure de se pencher sur la mécanique. Le bicylindre reçut alors un allumage électronique Dyna 2000, un arbre à cames Andrews et des tiges de culbuteurs réglables. L’admission fut confiée à un double filtre à air S&S, et l’échappement à un collecteur deux-en-un de chez Roland Sands, débouchant dans un silencieux Supertrapp. L’ensemble permit d’améliorer sensiblement les performances, sans nuire à la fiabilité, ni produire un boucan insupportable. L’ultime chapitre, à savoir la décoration de leur œuvre, vint à ce moment-là achever l’histoire.

« Thermolaquage grainé pour le cadre, peinture Raptor pour la fourche, les jantes, les carters moteur… Nous avons sélectionné des revêtements particulièrement résistants. Puis nous avons confié la gravure chimique du derby cover à Sparrow Kustom Tattoo, pour y apposer le logo de notre enseigne. »

Le résultat de tout ce boulot fut, une nouvelle fois, immortalisé par Noosphere Production, studio qui signe également la vidéo bonus. Les partis pris sur cette Harley-Davidson 1340 bobber ne feront peut-être pas l’unanimité… Quoi qu’il en soit cette préparation méticuleuse a le mérite de l’originalité, et s’ajoute aux précédentes démonstrations de compétences de Taverne Motorcycle. A découvrir en détail ci-dessous !

P.S.: Un petit clip pour finir, terminer notre tour de cette Harley-Davidson 1340 bobber toute de noir et de vert vêtue… Et l’entendre démarrer !

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en Honda QR 50, et chevauche aujourd'hui une Kawasaki W650 qui ne demande qu'à être customisée. Encore une "bratstyle à deux balles" ? Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, autrefois brasseur de "Chicks and beers", désormais au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

737 articles publiés par cet auteur

1 commentaire

Ajouter un commentaire
  1. A propos de Bernard Demonchaux...

    Belle réalisation.
    Une bécane pourvue de moult accessoires de qualité, propre et bien léchée…
    Sauf les horribles soudures des entretoises qui relient les amortos au cadre !
    Elles me feraient presque regretter l’abandon du contrôle technique.

Un avis, une question, une réaction ?