Sponsor

Stickers Deluxe
Stickers & apparel, finest quality...
Fifty-val : le relais motard de La Cloute fête ses 50 ans !

Fifty-val : le relais motard de La Cloute fête ses 50 ans !

Un demi siècle, ça se fête ! Pour célébrer ses 50 ans, le fameux relais de la Cloute organise carrément un festival, que dis-je, son Fifty-val, trois jours de balades et de concerts…

Si vous suivez UPDLT depuis quelques temps déjà, il y a des chances que vous ayez entendu causer de La Cloute dans le passé. Cinq ans en arrière, je vous en parlais d’ailleurs comme le Saint Graal des relais motards. C’est clairement un endroit que l’on apprécie, notamment comme point de chute de nos virées certains week-ends ensoleillés. Quel plaisir, après une petite arsouille entre copains, que celui de siroter une bonne bière locale le regard perdu dans les champs alentour, au son discret d’un disque rockab tournant à l’intérieur, ou bien les yeux rivés sur la ligne droite qui mène au café, et sur laquelle des runs sauvages sont encore parfois improvisés… Chut ! J’ai rien dit.

Dans quelques jours, cette adresse incontournable pour les motards du coin fêtera ainsi un anniversaire hautement symbolique. Pensez donc, c’est en 1969 que le grand-père Roland, paix à son âme (il nous a quitté il y a deux ans), a fondé l’endroit, dans une bâtisse qui fut à l’origine une fabrique de clous (d’où le nom), mais aussi un lieu de contrebande durant les périodes troubles, encouragé par le fait que la frontière franco-belge se situe pour ainsi dire au fond du jardin, matérialisée par le cours de l’Elnon. Le temps passant, le fils Marco, puis le petit-fils Maxime, un duo de dignes héritiers, très impliqué dans les courses sur route du championnat belge de motos classiques, ont assuré la relève avec brio.

Dimanche dernier, c’est donc le représentant de cette troisième génération qui était l’invité de Kiqincoup Tetoupal (cette radio libre, mythique elle aussi, à laquelle j’accordais moi-même une interview en mars dernier). Ce fut pour notre camarade l’occase de revenir brièvement, mais avec humour et éloquence, sur la genèse de ce lieu culte, de ce relais motard qu’il représente désormais, comme celle d’évoquer en détail le super programme qu’il nous réserve le week-end prochain, avec son fameux Fifty-val. Je vous recommande d’autant plus l’écoute de cette émission, que dans la foulée vous pourrez également profiter d’un entretien inédit avec l’immense Giacomo Agostini, et en français s’il vous plaît !

De vendredi soir à dimanche tard, la fête battra son plein. Voyez l’image à la Une (une photo chipée à Mathias, un des piliers de l’établissement, et prise lors d’un précédent festival en 2015) ; vous la sentez la bonne ambiance ? A nouveau la grange abritera une scène sur laquelle se succéderont des musiciens de talent. A nouveau le près faisant office de parking, et ces soirs-là exceptionnellement de camping, sera jonché de bécanes « à l’ancienne, piégeuses, bruyantes et caractérielles ». Et les balades effectuées, la bière coulera à flots dans les effluves de saucisses grillées. Une question pour finir : ai-je besoin de vous préciser qu’on en sera ?

« VIENDEZ NOMBREUX ! »

A propos de Susokary :

Ch'timi né en 1978, et motard depuis le berceau qu'aura été le panier de mes vieux, j'ai commencé à rouler de mes propres roues en QR 50, et chevauche aujourd'hui une FZ 750 stock depuis ma séparation regrettable d'avec ma W650 custom. Web monkey de métier, amateur de bière et passionné de moto, ex-brasseur de "Chicks and beers" maintenant au guidon de "Un pneu dans la tombe", j'apporte ma modeste pierre à l'édifice de quelques entreprises œuvrant dans l'univers motocycliste.

647 articles publiés par cet auteur

Un avis, une question, une réaction ?